Soutien et bénédiction du Pape aux Commissaires de Terre Sainte

Vue sur Jérusalem.Vue sur Jérusalem.  (AFP or licensors)

Soutien et bénédiction du Pape aux Commissaires de Terre Sainte

Le 14 février prochain, les Commissaires de Terre Sainte fêteront les 600 ans de leur institution par le Pape Martin V. Dans une lettre publiée ce vendredi, le Pape François estime que leur mission de pont entre les pays du monde et la terre où a vécu Jésus reste d’actualité. Il évoque un service précieux et espère qu’il puisse être toujours davantage une graine de fraternité.

Il y a 600 ans, l’Église reconnaissait officiellement le rôle des Commissaires de Terre Sainte. La bulle His quae pro ecclesiasticarum du Pape Martin V du 14 février 1421 est considérée comme étant leur acte de naissance.

«Après tous ces siècles, la mission des Commissaires est toujours d’actualité: soutenir, promouvoir et renforcer la mission de la Custodie de Terre Sainte en rendant possible un réseau de relations ecclésiales, spirituelles et caritatives qui ont comme point focal la terre où Jésus a vécu.» Dans une lettre manuscrite au Custode de Terre Sainte, fr. Francesco Patton, publiée ce vendredi 12 février, le Pape a réaffirmé son soutien, et bénit «ce précieux service», espérant qu’il deviendra de plus en plus «une graine de fraternité».

Créés pour soutenir la mission sur la terre de Jésus alors sous domination ottomane depuis la prise d’Acre en 1291, ils ont été initialement confiés par les frères franciscains à quelques laïcs. Leur responsabilité était de «procurer» une aide économique à la Terre Sainte. C’est ainsi qu’est née la figure du Procureur, et plus tard celle de l’Économat, rapporte la Custodie de Terre Sainte.  

67 pères commissaires

«L’histoire situe leur naissance dans une période difficile de la vie de la Custodie, dans laquelle un soutien fort à la mission en Terre Sainte était nécessaire», déclare le Frère Marcelo Ariel Cichinelli, responsable Bureau de coordination des Commissaires de Terre Sainte.

Le premier laïc connu à se voir confier par les franciscains les aumônes qu’ils reçoivent est un marchand vénitien du XIVe siècle, Ruggero Contarini. Mais au cours des siècles, les laïcs ont été remplacés par des frères franciscains. Aujourd’hui, les 67 commissaires répartis dans 51 nations sont tous des religieux nommés par leur supérieur territorial, en accord avec le Custode de Terre Sainte.

Au fil des siècles, les Commissariats de Terre Sainte se sont répandus dans le monde entier. La couronne espagnole, par exemple, a été à l’origine de la création des commissaires de Mexico, Lima, Carthagène, Quito et Buenos Aires à la fin du XVIe siècle, peu après ceux de Madrid et de l’actuel Saint-Jacques de Compostelle. Alors que c’est la couronne lusitanienne, après la fondation du Commissariat de Lisbonne, qui a soutenu la création des Commissariats généraux d’Ouro Preto, de Salvador de Bahia et de Rio de Janeiro. Au fil du temps, les économats ont assumé la fonction d' »ambassadeurs » des Lieux Saints, allant même jusqu’à organiser des pèlerinages.

La Custodie remercie Dieu et l’Église pour cette institution

Aujourd’hui, ils représentent des ponts entre la mission de la Terre Sainte et les Églises locales et leur travail est promu, non seulement par l’Ordre franciscain, mais aussi par l’Église elle-même qui les soutient également grâce à la « Collecta pro Locis Sanctis« , instituée par le pape Léon XIII le 26 décembre 1887 et qui se tient chaque année le Vendredi saint.

Forte de 600 ans d’histoire, «la Custodie veut célébrer cette institution et dire merci à Dieu et à l’Église pour l’autorisation de cette institution, déclare le Frère Marcelo Ariel Cichinelli. Nous voulons communiquer au monde que nous ne sommes pas figés dans le passé, mais que cette figure a toujours évolué en suivant les temps et en marchant à ses côtés aussi à travers les congrès des commissaires, dont le dernier ne date que de fin 2018 et le travail continu d’animation».

Le 15 février, les pères commissaires célébreront leurs six siècles d’existence. Le Custode de Terre Sainte célébrera une messe près de l’Édicule du Sépulcre à Jérusalem à 6h30, en mémoire de tous les bienfaiteurs et en reconnaissance du travail des Commissaires. À cette occasion, le Custode lira le message manuscrit du Saint Père et tous les frères prieront de façon particulière pour le Pape François et son ministère, peut-on lire sur le site de la Custodie.

Source: VATICANNEWS, le 12 février 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s