Le Verbe qui prit chair en Marie

Le Verbe qui prit chair en Marie

Quand vint le temps de la Purification, Jésus fut porté au Temple. (…) Il y eut une Prophétesse, Anne, fille de Phanouël, de la Tribu d’Aser. Elle survint, et se mit à rendre gloire à Dieu, parlant de cet Enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance d’Israël.

Et voilà que l’enquête sur le roi des Juifs menée par les Mages survenait par là-dessus ! Hérode et toute la ville furent grandement troublés : l’interprétation astrologique renforçait tout à coup une rumeur forte alarmante pour le pouvoir établi.

On convoqua les spécialistes pour savoir où naîtrait l’Enfant-Roi : Celui qui est le « Pain de Vie » (mais cela, à l’époque, nul ne pouvait le deviner). Pourtant, sans même lever le nez de dessus le Livre, les massorètes(1) affirmèrent que l’endroit tout désigné était la « Maison-du-Pain », en hébreu « Beth… Lehem ». Michée en effet avait prophétisé et Matthieu le cite : « Et toi Bethléem de Juda, tu n’es pas la moindre des bourgades de Judée ; de toi surgira le chef, celui qui régira mon peuple Israël », et même, dans le texte original, Michée insistait : « Celui qui régira mon peuple Israël, celui dont l’origine remonte aux temps les plus anciens, aux jours de l’Éternité. »

Aux jours de l’Éternité… c’est à ce temps-là que remontait le Verbe qui prit chair en Marie, selon l’annonce que nous répétons : Ave Maria…

(1) Les massorètes (hébreu ba’alei hamassora, « maîtres de la tradition ») sont les transmetteurs de la Massorah, la tradition de transmission fidèle de la forme textuelle de la Bible hébraïque, ainsi que de ses nuances de prononciation et de vocalisation, à une époque où les langues dans lesquelles la Bible avait été rédigée étaient devenues des langues mortes depuis longtemps.

(2)  Le chapelet pour le monde est un service de l’association marie de Nazareth

Professeur Jérôme Lejeune, généticien

Prions:


Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s