Mort de Joe Scheidler: figure de la lutte contre l’avortement aux États-Unis

Mort de Joe Scheidler, figure de la lutte contre l’avortement aux États-Unis

Mort de Joe Scheidler, figure de la lutte contre l’avortement aux États-Unis

Les faits 

Catholique très engagé, le fondateur américain de la Ligue d’action pro-vie est décédé, lundi 18 janvier, des suites d’une pneumonie à l’âge de 93 ans. Ses obsèques seront célébrées lundi 25 janvier à Chicago (Illinois).

Outre-Atlantique, il est considéré comme le « parrain du mouvement «pro-vie» ». Lundi 18 janvier, le militant catholique Joe Scheidler est mort à l’âge de 93 ans, des suites d’une pneumonie. Aux États-Unis, il a été l’une des figures de proue du mouvement de lutte contre l’avortement, sujet qui continue de diviser la société américaine.À lire aussiLe film américain pro-vie « Unplanned » sort en France

Né en 1927 à Hartford City (Indiana), Joseph (son prénom complet) a servi dans la marine américaine, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, avant d’obtenir une licence en communication à l’université catholique Notre-Dame, puis une maîtrise à l’université Marquette, dans le Wisconsin. Se sentant appelé à la prêtrise, il est entré au séminaire de Saint Meinrad, dans le sud de son état natal, avant de décider d’en partir huit ans plus tard.

Militantisme pro-vie

Reconverti dans l’enseignement au Mundelein College, il emmena en 1965 un groupe d’étudiants en pèlerinage dans l’Alabama, pour marcher aux côtés du pasteur baptiste et défenseur des droits civiques Martin Luther King. « Il est finalement approprié que mon père soit mort le [18 janvier], jour où les Américains commémorent l’héritage de Martin Luther King », a réagi, dans un communiqué, son fils Eric.

« Le fait de voir comment les Américains ordinaires pouvaient se mobiliser en agissant contre l’injustice raciale a inspiré mon père. Il a voulu appeler à lutter de la même manière contre l’injustice de l’avortement », a-t-il poursuivi. Sept ans après l’arrêt historique Roe v. Wade de la Cour suprême légalisant les interruptions volontaires de grossesse (IVG), Joe Scheidler a fondé en 1980 la Ligue d’action pro-vie, qui a rapidement pris de l’ampleur.

Source et suite sous: La Croix, le 21 janvier 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s