Un appel et une promesse

Un appel et une promesse

L’ultime partie du message de Notre Dame de Fatima (Portugal) aux trois jeunes voyants est la plus complexe et la plus controversée. La voyante, Sœur Lucie, décrit notamment une « montagne escarpée » gravie par un évêque vêtu de blanc – sans doute le pape ? – qui meurt à son sommet, où se dresse une croix en bois brut. À sa suite, d’autres évêques, des prêtres, des religieux et religieuses, des laïcs, y périssent à leur tour.

Saint Jean-Paul II considéra que cette vision annonçait l’attentat dont il fut victime le 13 mai 1981 place Saint-Pierre à Rome. En 2000, il dépêcha le cardinal Bertone auprès de Sœur Lucie pour approfondir encore cette interprétation.

Le cardinal Ratzinger et futur Benoît XVI, qui s’est penché aussi sur le secret, y a vu fondamentalement un appel à la pénitence et la promesse de la victoire finale du Cœur immaculé de Marie.

La retranscription précise du témoignage de Sœur Lucie figure sur le site du Vatican.

Adapté de : Aleteia

Prions:


Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s