Après les apparitions, un formidable mouvement de conversion

Après les apparitions, un formidable mouvement de conversion

Nous sommes au Mexique, un samedi 9 décembre 1531. Un indien pauvre de 57 ans, Juan Diego, baptisé quelques années auparavant, se rend de Tolpetlac, où il loge, à Mexico pour y fréquenter l’église et suivre son cours de catéchisme.

Il arrive près de la colline de Tepeyac, au nord-ouest de Mexico, quand il entend une musique ravissante venant de la colline. Il se dirige vers le sommet  et voit une dame resplendissante de lumière qui lui dit : « Sache et comprends bien, le plus humble de mes fils, que je suis la toujours Vierge Sainte Marie, Mère du Vrai Dieu pour qui nous existons, du Créateur de toutes choses, Seigneur du Ciel et de la Terre. J’aimerais qu’une église soit érigée ici, rapidement, afin que je puisse vous montrer et vous donner mon amour, ma compassion, mon aide et ma protection, parce que je suis votre Mère miséricordieuse, à vous, à tous les habitants de cette Terre et à tous ceux qui m’aiment, m’invoquent et ont confiance en moi. J’écoute leurs lamentations et je remédie à leurs misères, leurs détresses et leurs peines… »

Juan Diego doit aller porter ce message à l’évêque… lequel ne se presse pas d’obéir ! La Sainte Vierge renverra Juan Diego à l’évêque trois fois encore, et pour la dernière apparition, le 12 décembre, elle lui demandera, comme preuve, de prendre dans son tilma (tunique pauvre) de magnifiques roses qui fleurissent là miraculeusement en plein hiver. Quand Juan Diego ouvre son tilma devant l’évêque, les fleurs tombent à terre et l’on voit apparaître l’image de la Dame du Ciel sur le pauvre vêtement… 

Après les apparitions il y eut un formidable mouvement de conversion : 10 ans plus tard, neuf millions d’Indiens sur 12 étaient devenus catholiques ! La chapelle demandée fut bâtie, et accueille encore chaque année quelque 10 millions de pèlerins, ce qui fait de Notre-Dame de Guadalupe le premier sanctuaire marial au monde. En ce temps de l’Avent, prions beaucoup la Sainte Vierge. Qu’elle nous conduise à Jésus !

Adapté de : Henri Forestier, 12 décembre 2016

Mot spirituel

Prions:

Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s