Audience générale du 9 décembre 2020: «Dieu écoute le cri de celui qui l’invoque »

Audience générale: «Dieu écoute le cri de celui qui l’invoque »

Depuis la bibliothèque du Palais apostolique, le Pape François a poursuivi sa catéchèse sur la prière, rappelant son côté « profondément humain». Une prière qui est à l’unisson de toute la création et qui ne reste jamais inaudible aux oreilles du Seigneur, a t-il souligné.

Olivier Bonnel-Cité du Vatican

La prière est pleinement humaine a rappelé le Pape, elle nous fait rentrer dans une relation filiale comme Jésus a enseigné à ses disciples à prier le Notre Père. « Nous implorons Dieu pour les dons les plus hauts: la sanctification de son nom entre les hommes, l’avènement de son règne, la réalisation de sa volonté de faire le bien envers le monde», a souligné François.

Demander, supplier sont des attitudes très humaines a encore expliqué le Saint-Père, comme le rappelle le Catéchisme, a-t-il souligné en rappelant que «c’est par la prière de demande que nous traduisons la conscience de notre relation à Dieu».

Des rais de lumière dans l’obscurité la plus épaisse

Parfois nous pouvons croire que nous n’avons besoin de rien, que nous nous suffisons à nous-mêmes, a poursuivi François, dénonçant cette tentation de vivre « dans l’autosuffisance la plus complète ». Or, comme rappelle le psaume, «l’âme ressemble à une terre assoiffée, sans eau», et tout le monde, à un moment donné de son existence, fait l’expérience de la sécheresse ou de la mélancolie. Dans ces moments de sécheresse, a rappelé le Pape, dans ces situations «apparemment sans issue, il y a une unique sortie : le cri, la prière.» «La prière laisse passer des rais de lumière qui transpercent l’obscurité la plus épaisse», a souligné François.

Nous ne sommes pas les seuls tournés vers cette prière, a poursuivi le Pape, car «chaque fragment de la création porte inscrit le désir de Dieu». Comme le rappelle saint Paul, c’est «la création tout entière qui gémit».

Remercier Dieu pour chaque chose qui nous est donnée

François a ainsi expliqué que nous ne devons pas nous scandaliser «si nous sentons le besoin de prier surtout quand nous sommes dans le besoin», même si nous devrions apprendre à le faire aussi dans les moments de bonheur. Le Pape a rappelé l’importance de remercier Dieu pour chaque chose qui nous est donnée, «et ne rien considérer comme acquis ou dû : tout est grâce

La prière de supplication va de pair «avec l’acceptation de notre limite et de notre nature» a aussi précisé le Saint-Père. «On peut même ne pas croire en Dieu mais c’est difficile de ne pas croire en la prièreelle existe tout simplement; elle se présente à nous comme un cri; et nous tous nous avons à faire avec cette voix intérieure qui peut peut-être se taire longtemps mais qui un jour se réveille et crie.»

Quelque soit le contexte, «Dieu écoute celui qui l’invoque», a conclu François. Cette force de la prière nous est donnée par le Père, qui «veut nous donner son Esprit qui anime chaque prière et transforme chaque chose».

Le Pape François durant l'audience générale. Le Pape François durant l’audience générale. (Vatican Media)

Source: VATICANNEWS, le 9 décembre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s