Intermède du 08 décembre : l’Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge Marie – Avec Marie, écrasons la tête du serpent!

Intermède du 08 décembre : l’Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge Marie – Avec Marie, écrasons la tête du serpent!

Lectures 

Gn 3, 14-15 ; Ct 4,7, 4,12 et 5, 2 ; Lc 1, 26-28, Proclamation du Dogme de l’Immaculée Conception.

Livre de la Genèse :

Yahweh Dieu dit au serpent :  » Parce que tu as fait cela, tu es maudit entre tous les animaux domestiques et toutes les bêtes des champs ; tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras la poussière tous les jours de ta vie.

Et je mettrai une inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité ; celle-ci te meurtrira à la tête, et tu la meurtriras au talon. « 

(Gn 3, 14-15)

Cantique des Cantiques :

Tu es toute belle, mon amie,
et il n’y a pas de tache en toi !

(Ct 4, 7)

C’est un jardin fermé que ma sœur fiancée,
une source fermée, une fontaine scellée.

(Ct 4, 12)

Je dors mais mon cœur veille…
C’est la voix de mon bien-aimé ! Il frappe :
 » Ouvre-moi, ma sœur, mon amie,
ma colombe, mon immaculée ;
car ma tête est couverte de rosée ;

(Ct 5, 2)

Évangile selon saint Luc :

26 Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé de Dieu dans une ville de Galilée appelée Nazareth,

27 auprès d’une vierge qui était fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph, et le nom de la vierge était Marie.

28 L’ange étant entré où elle était, lui dit :  » Je vous salue, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre les femmes. « 

(Lc 1, 26-28)

Méditations 

– Proclamation du Dogme de l’Immaculée Conception : (CONSTITUTION APOSTOLIQUE « Ineffabilis Deus » du Bienheureux Pape Pie IX pour la définition et la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception le 08 décembre 1854 :

« 3. La définition dogmatique

En conséquence (…)  par l’autorité de Notre- Seigneur Jésus-Christ, des Bienheureux apôtres Pierre et Paul et la Nôtre, 

Nous déclarons, Nous prononçons et définissons que la doctrine qui enseigne que la Bienheureuse Vierge Marie, dans le premier instant de sa Conception, a été, par une grâce et un privilège spécial du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus- Christ, Sauveur du genre humain, préservée et exempte de toute tache du péché originel, est révélée de Dieu, et par conséquent qu’elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles (29). 

C’est pourquoi, si quelques-uns avaient la présomption, ce qu’à Dieu ne plaise, de penser contrairement à Notre définition, qu’ils apprennent et qu’ils sachent que condamnés par leur propre jugement ils ont fait naufrage dans la foi et cessé d’être dans l’unité de l’Église. »

– Encyclique Fulgens corona du vénérable Pie XII, 1953 (centenaire de la définition du Dogme de l’Immaculée Conception) :

«Si à un moment déterminé, la Bienheureuse Vierge Marie avait été privée de la grâce divine, ayant été contaminée lors de sa conception par la tache héréditaire du péché, entre elle et le serpent n’aurait plus existé cette inimitié éternelle – tout au moins durant ce laps de temps, aussi court fut-il – dont il est question dans la tradition primitive jusqu’à la définition solennelle de l’Immaculée Conception, mais il aurait existé un certain asservissement» (AAS 45 [1953], 579).

Prières 

Tu es toute belle, Marie (Tota pulchra es, Maria) : prière anonyme du IVème siècle :

« Tu es toute belle, Marie, et la faute originelle n’est point en toi.

Ton vêtement est blanc comme neige, et ton visage pareil au soleil.

Tu es toute belle, Marie, et la faute originelle n’est point en toi.

Toi, la gloire de Jérusalem, Toi la joie d’Israël, Toi qui es l’honneur de notre peuple.

Tu es toute belle, Marie »

Tota pulchra es, Maria, et macula originalis non est in te.

Vestimentum tuum candidum quasi nix, et facies tua sicut sol.

Tota pulchra es, Maria, et macula originalis non est in te.

Tu gloria Jerusalem, tu laetitia Israel, tu honorificentia populi nostri.

Tota pulchra es, Maria.

Saint Maximilien Kolbe (1894-1941), « Prière à l’Immaculée-Conception » :

« Immaculée Conception, Reine du ciel et de la terre, Refuge des pécheurs et Mère très aimante, à qui Dieu voulut confier tout l’ordre de la Miséricorde, me voici à tes pieds, moi, pauvre pécheur. Je t’en supplie, accepte mon être tout entier comme ton bien et ta propriété ; agis en moi selon ta volonté, en mon âme et mon corps, en ma vie et ma mort et mon éternité. Dispose avant tout de moi comme tu le désires, pour que se réalise enfin ce qui est dit de toi : « La Femme écrasera la tête du serpent » et aussi « Toi seule vaincras les hérésies dans le monde entier ». Qu’en tes mains toutes pures, si riches de miséricorde, je devienne un instrument de ton amour, capable de ranimer et d’épanouir pleinement tant d’âmes tièdes ou égarées. Ainsi s’étendra sans fin le Règne du Coeur divin de Jésus. Vraiment, ta seule présence attire les grâces qui convertissent et sanctifient les âmes, puisque la Grâce jaillit du Coeur divin de Jésus sur nous tous, en passant par tes mains maternelles. Ainsi soit-il. »

Passez une sainte et excellente fête de l’Immaculée Conception !!!

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon coeur (cf: Luc 2, 19)

Source: HOZANA, le 8 décembre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s