Le coup de fil du pape François à un prêtre… pour lui parler de Noël

Massimo Valicchia / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Le coup de fil du pape François à un prêtre… pour lui parler de Noël

Le pape François a appelé par téléphone un prêtre espagnol de la ville de Pampelune, le 7 novembre 2020, pour le féliciter de la teneur d’un texte qu’il avait écrit sur Noël à l’heure de la pandémie. Le curé espagnol y souligne que le 25 décembre prochain, plus simple et plus silencieux que les Noëls des années précédentes, ferait enfin honneur à la naissance de Jésus.

En entendant la voix du pape François « mon cœur a failli éclater », a confié le père Javier Leoz au journal espagnol Navarra.com, le 7 novembre. Le curé de la paroisse de San Lorenzo de Pampelune venait d’avoir le pape François au téléphone. « Ce fut vraiment très surprenant. À 16.30, j’étais dans la maison paroissiale de San Lorenzo quand mon portable a sonné », explique le prêtre qui pensait alors qu’il s’agissait d’un appel commercial ou d’une des nombreuses personnes de la paroisse. Au bout du fil : le pape François qui l’appelait pour lui dire qu’il avait lu son texte écrit quelques jours auparavant sur Noël à l’heure du Covid-19. Intitulé « Pas de Noël », le texte, qui se présente comme un poème, réaffirme ce qu’est vraiment Noël. « Certes, la fin d’année risque d’être moins agitée que les précédentes, souligne le prêtre. Mais justement. C’est là une occasion de vivre enfin le silence et la paix de Bethléem. »

Selon le curé, le pape François a beaucoup apprécié le message du poème et lui a confié que Noël serait « plus pur » en raison de la crise sanitaire. « Il m’a raconté comment l’esprit chrétien de cette époque nous a été volé », rapporte enfin le père Javier Leoz.

Le média Navarra.com a publié le texte original du prêtre espagnol. Voici sa traduction française :

Il n’y aura pas de Noël ? 
Bien sûr qu’il y en aura un ! Plus silencieux et plus profond, Plus semblable au premier Noël, quand Jésus est né, Sans beaucoup de lumières sur la terre, Mais avec l’étoile de Bethléem, Les routes clignotantes de la vie dans son immensité. Pas d’impressionnantes parades royales, Mais avec l’humilité des bergers à la recherche de la Vérité. Sans grands banquets, Mais avec la présence d’un Dieu tout puissant.  Il n’y aura pas de Noël ? 
Bien sûr qu’il y en aura un ! Sans que les rues ne débordent, Mais avec un cœur ardent pour Celui qui est sur le point d’arriver. Pas de bruit ni de tintamarres, Réclamations ou bousculades… Mais en vivant le Mystère, Sans peur du “covid-Hérode”, Lui qui prétend nous enlever le rêve de l’attente.  Il y aura Noël parce que DIEU est de notre côté. 
Et nous partagerons, comme le Christ l’a fait dans une crèche, £Notre pauvreté, notre épreuve, nos pleurs, notre angoisse et notre condition d’orphelin. Il y aura Noël parce que nous avons besoin De cette lumière divine au milieu de tant de ténèbres. Le Covid-19 ne peut jamais atteindre le cœur et l’âme De ceux qui, dans le ciel, mettent leur espoir et leur idéal. Il y aura bien Noël ! Nous chanterons des chants de Noël ! Dieu naîtra et nous apportera la liberté !

Source: ALETEIA, le 9 novembre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s