La réponse mariale de la France à l’appel de saint Jean-Paul II

La réponse mariale de la France à l’appel de saint Jean-Paul II

Le lendemain de l’Assomption du 15 août 2020, et jusqu’au 20 août, l’attelage du pèlerinage en calèche et à pied du « M » de Marie a quitté la capitale française et s’est rendu en diverses églises de région parisienne, avant de continuer de tracer sur les routes françaises son vivifiant sillage de foi, de confiance et de piété mariale.

Il y avait deux routes pour les calèches, l’une partie de Lourdes (route de l’Ouest), l’autre partie de Notre-Dame de La Salette (route de l’Est). Les deux calèches – qui tiraient chacune une grande statue de Notre-Dame de France- se sont rejointes à Pellevoisin (Indre) le 12 septembre 2020. Ainsi se sont achevés ces 3 mois d’une marche accomplie sous le regard aimant de Notre Dame, proclamée patronne principale de la France par Pie XI en 1922, sous le vocable de l’Assomption.

Dans la première bulle de son pontificat, le pape Pie XI confirmait l’acte solennel de consécration de la France à Marie connu comme le « vœu de Louis XIII et prononcé le 10 février 1638 par le roi Louis XIII en son château de Saint-Germain-en-Laye ». 

Le samedi 15 août 2020, en la solennité de l’Assomption, Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a consacré la capitale aux Cœurs unis de Jésus et de Marie, depuis la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. L’étape parisienne a constitué en quelque sorte le sommet de ce pèlerinage populaire inédit.

Les deux attelages avaient commencé leur périple le 1er juin 2020, en la fête de Marie Mère de l’Église, en étant bénis respectivement à la grotte de Lourdes et au sanctuaire de La Salette. En tout, 104 jours de pèlerinage ont figuré au programme, sur plus de 2 000 km, soit une quinzaine de kilomètres par jour.

La date du départ du pèlerinage, repoussée d’un mois à cause du confinement, a providentiellement correspondu jour pour jour au 40e anniversaire du fameux appel du pape Jean-Paul II : « France, Fille aînée de l’Église, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ? » (1er juin 1980). Ce pèlerinage s’est voulu « une humble réponse » à la question de saint Jean-Paul II.

Adapté de : Adélaïde Patrignani – Vatican News

Prions:

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s