Le chapelet très particulier de Bernadette de Lourdes

Le chapelet très particulier de Bernadette de Lourdes

Contrairement au chapelet dominicain qui comprend cinq dizaines de « Je vous salue Marie », le chapelet dit de Bernadette Soubirous en contient six. Pour un usage bien particulier.

Saviez-vous que le chapelet de Bernadette Soubirouscomportait… six dizaines de « Je vous salue Marie » ? À Lourdes, la Vierge qui apparaît à la petite paysanne à dix-huit reprises en cinq mois — du 11 février au 16 juillet 1858 — est d’ailleurs représentée avec un chapelet à six dizaines. On retrouve cet objet non seulement sur la statue qui se trouve dans la grotte de Massabielle mais aussi sur toutes les fidèles reproductions de la Vierge de Lourdes. En effet, selon la tradition, la « Dame » de la grotte de Massabielle porte autour du bras un chapelet à six dizaines. Le chapelet dominicain, lui, en comporte cinq. Cette sixième dizaine supplémentaire est-elle une simple erreur du sculpteur ou bien une fantaisie impromptue ? Il existe en réalité plusieurs explications.

« Sur l’insistance de Bernadette »

Quand Bernadette aperçoit la “Dame” dont elle découvrira plus tard qu’elle est la Vierge, celle-ci récite le chapelet avec la jeune paysanne. Bernadette en fera le récit plus tard. “Je levai la tête en regardant la grotte. Je vis une dame habillée de blanc : elle avait une robe blanche et une ceinture bleue et une rose jaune sur chaque pied, couleur de la chaîne de son chapelet”. Un employé de la Maison Raffl, une entreprise de fabrication de statues religieuses et de mobilier d’église, raconte cette anecdote. Alors que l’entreprise avait été chargée en 1871 de concevoir un nouveau modèle de Vierge de Lourdes, conformément aux visions de Bernadette, les employés se sont trouvés confrontés à la détermination de la jeune fille. “Notre premier modèle de Notre-Dame de Lourdes n’avait que cinq dizaines au chapelet, et, sur l’insistance de Bernadette, qui a déclaré avoir vu six dizaines au chapelet lors des apparitions, nous avons dû changer ce premier modèle. Les six dizaines sont le chapelet de l’Immaculée Conception” (extrait d’une lettre de la maison Raffl à Madame Castets, 26 juin 1880).

S’il existe un chapelet à six dizaines attribué à sainte Brigitte de Suède (XIVe siècle), celui-ci a une signification toute autre. Selon les dominicaines de Lourdes, « le chapelet à six dizaines » de Bernadette « était le chapelet des Pyrénées avec lequel on priait depuis le pays basque jusqu’en Andorre, en passant par le Béarn, la Bigorre et l’Ariège ; bref, de la mer Méditerranée à l’océan Atlantique ». La sixième dizaine serait destinée à prier pour les âmes du purgatoire. Grâce à la diffusion de la statue de Notre-Dame de Lourdes, on trouve ce fameux chapelet un peu partout en France, d’Hérouville-Saint-Clair(Calvados) à Saint-Joseph-de-Rivière (Isère), au pied du massif de la Chartreuse. Que ce soit pour prier pour les âmes du purgatoire, pour la famille ou autre, on peut considérer que c’est de toute façon toujours un moyen honorable de se rapprocher de Marie, mère par excellence.

Source: ALETEIA, le 8 octobre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s