Une communauté fondée sur les dix vertus de Marie

FREDEAU Michel,
La Vierge présentant l’enfant Jésus à saint Jeanne de France, 1640

Une communauté fondée sur les dix vertus de Marie

L’Ordre de l’Annonciade fut fondé par une princesse ! Du haut de ses cinq ans, sainte Jeanne de France, fille du roi Louis XI, reçoit en 1469 une vision de la Vierge, l’invitant à fonder un ordre religieux en son honneur. Cependant, les événements prennent une autre tournure et Jeanne est mariée à l’âge de douze ans. Il lui faudra attendre d’être répudiée pour fonder en 1502 à Bourges l’Ordre de la Vierge Marie, aussi connu sous le nom d’Annonciade.

Mais établir un ordre peut s’avérer compliqué ! Jeanne se confie alors à son confesseur, le franciscain Gabriel-Maria qui rédige lui-même la règle de l’Annonciade. Son idée est simple, les sœurs devront :  

· chercher Dieu

· en marchant dans les pas de la Vierge

· en imitant les dix vertus de la Vierge évoquées dans la Bible (1)


Le pape approuve officiellement la règle en 1517 : l’Annonciade est lancée. L’Ordre s’étend rapidement en France et en Europe, mais il doit également faire face aux conflits de son époque : les guerres de Religion au XVIe siècle, la guerre de Trente Ans au XVIIe siècle et, bien sûr, la Révolution Française ! Plus de mille religieuses “Annonciades” subissent un triste sort, allant de l’exil à la guillotine en passant par la prison…

Après la Révolution, deux anciennes sœurs ouvrent de nouveau une communauté et un pensionnat en France. Malheureusement, à peine un siècle plus tard, sévissent les lois anticléricales en 1904… L’exil est de nouveau inévitable. Les Annonciades sont de retour en France en 1922 et s’installent définitivement à Thiais en 1926 !

Le monastère de Thiais grandit rapidement avec l’entrée de nouvelles sœurs au rayonnement spirituel certain ! A partir des années 1970 de nouvelles fondations voient le jour :

·       à Saint-Doulchard, en Normandie, en 1988

·       à Menton, dans les Alpes-de-Haute-Provence en 2000

·       et même en Pologne en 2009.

(1) Les dix vertus de Marie :

I. De l’humilité de Marie ; II. De l’amour de Marie envers Dieu ; III. De la charité de Marie envers le prochain ; IV. De la foi de Marie ; V. De l’espérance de Marie ; VI. De la chasteté de Marie ; VII. De la pauvreté de Marie ; VIII. De l’obéissance de Marie ; IX. De la patience de Marie ; X. De l’esprit d’oraison de Marie

Adapté de : Paris Vox

Prions:

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s