Elle remet tout à Marie

Elle remet tout à Marie

Marie-Victoire Couderc est née à Sablières en Ardèche (sud de la France) le 1er février 1805. Au printemps 1825, son père vient la chercher au pensionnat des sœurs de Saint Joseph aux Vans où elle étudie depuis l’âge de 17 ans pour qu’elle soit présente avec toute la famille à la mission animée par trois missionnaires diocésains, dont le père Etienne Terme. Marie-Victoire a 20 ans et un grand désir de se consacrer à Dieu. Elle se confie au père Terme qui lui propose d’entrer au noviciat d’Aps dans une communauté qui s’occupe d’écoles chrétiennes. Elle prend le nom de Thérèse.

Nommé à Lalouvesc en 1824, le père Terme constate que la promiscuité dans les auberges ne favorise guère le pèlerinage sur le tombeau de saint Régis, surtout pour les femmes. Il lui vient alors l’idée d’ouvrir une maison d’accueil uniquement pour celles-ci. En 1827, il appelle Thérèse et deux autres sœurs à Lalouvesc pour prendre en charge cette nouvelle fondation.

En 1831, le père Terme consacre les biens et les personnes de la communauté au Sacré-Cœur par les mains de Marie. Les centres de retraite se développent malgré le manque de moyens. Epuisée, Thérèse Couderc tombe malade et doit aller se reposer à Notre-Dame d’Ay, en Ardèche. En la fête du 15 août, renouvelant le geste du père Terme, elle remet tout à Marie et se démet de sa « supériorité » entre ses mains. 

En 1844, une communauté s’installe à Fourvière (Lyon) : Thérèse est nommée assistante. La congrégation prend le nom de Notre-Dame du Cénacle. Thérèse meurt le 26 septembre 1885 au Cénacle de Fourvière. Quelques jours plus tard, son corps est transporté à Lalouvesc. Elle est béatifiée en 1951, puis canonisée en 1970. Le village de Lalouvesc (Ardèche), lieu de pèlerinage à Saint Jean-François Régis est devenu aussi lieu de pèlerinage à Thérèse Couderc qui est fêtée le 26 septembre.

Extrait de : catholic.fr

Prions:

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: https://www.uneminuteavecmarie.com/2020/septembre/semaine-39/2020-09-26/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s