Quelle grâce de découvrir l’amour maternel de la Mère de Dieu !

Quelle grâce de découvrir l’amour maternel de la Mère de Dieu !

Le pape saint Jean-Paul II a écrit : « Marie nous rappelle toujours la valeur salvifique de l’œuvre de Jésus, notre seul Sauveur. La foi en Jésus-Christ ne peut nous dispenser d’inclure sa mère dans cet acte de foi. »

Faire entrer Marie dans nos vies, dans nos foyers et dans notre foi m’a été inculqué par les frères Maristes pendant mon adolescence. Quelle chance j’ai eue, vraiment, quelle grâce j’ai eue de découvrir l’amour maternel et personnel de la Mère de Dieu pour moi. Au fil des années, à de nombreuses occasions et dans des situations diverses, j’ai fait appel à elle pour obtenir aide et assistance et, par Marie, j’ai fait l’expérience de l’amour de son Fils, Jésus, notre Seigneur.

Le Pape François nous a encouragés à nous rapprocher de Marie pendant la  pandémie du Coronavirus : « Les restrictions de la pandémie nous ont fait apprécier d’autant plus cet aspect « familial » du chapelet sur un plan spirituel. C’est pourquoi je veux encourager tout le monde à redécouvrir la beauté de la prière du chapelet à la maison au mois de mai », a-t-il affirmé.

En cette période de grande souffrance où nous ne pouvons pas toujours nous réunir dans nos églises, j’invite les fidèles de notre diocèse à prier le chapelet chez eux, en famille ou individuellement, en demandant et même en implorant notre sainte Mère de nous aider. Ceux qui ont des enfants devraient leur apprendre à prier et à réciter le chapelet. Il est tellement triste que les enfants viennent souvent pour des programmes de catéchisme mais ne connaissent pas les prières catholiques de base. J’ai appris mes prières à la maison. C’est un des devoirs principaux de l’église domestique, pas seulement celui d’un catéchiste de paroisse.

Les frères Maristes m’ont appris l’amour maternel de Marie pour son Fils mais aussi pour moi. Elle est la Mère de Dieu et ma Mère. Si nous nous unissons à elle dans la prière, elle va, comme le dit le pape François, « nous aider à surmonter cette période difficile ». En ces jours d’inquiétude, puissions-nous faire l’expérience de la proximité du Seigneur Jésus à travers l’amour maternel de Marie.

Mgr Dennis J. Sullivan

Évêque de New Jersey (États-Unis)

Le 17 mai 2020

The Catholic Herald

Prions:

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: https://www.uneminuteavecmarie.com/2020/aout/semaine-36/2020-09-02/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s