Qu’est devenu le voile que portait Marie lors de l’Annonciation ?

Qu’est devenu le voile que portait Marie lors de l’Annonciation ?

Le voile de la Vierge est vénéré, chaque année, le 15 août, et à l’occasion de la fête de l’Immaculée Conception, le 8 décembre. Il fait l’objet d’une vénération particulière par les orthodoxes à Chartres, où il est conservé dans la chapelle des martyrs.

Retrouvé au Ve siècle, à Constantinople, ce tissage en soie serait celui que portait Marie au moment de l’Annonciation. L’impératrice Irène (de l’empire byzantin) l’a remis à Charlemagne, qui l’a d’abord conservé à Aix-la-Chapelle (Allemagne). Son petit-fils, Charles-le-Chauve, l’a donné à la cathédrale de Chartres en 876.

Le voile a très vite été vénéré pour ses nombreux miracles. À l’époque, il protège la ville et guérit des empoisonnements. Il fait rapidement l’objet de pèlerinages. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le chapitre offre des chemises aux reines de France enceintes.

« Elles s’assuraient d’un bon accouchement en portant des chemises qui avaient été posées sur la châsse contenant le voile de la Vierge. Marie Leszczynska, épouse du roi Louis XV, a été la dernière à le faire », explique Gilles Fresson, attaché au rectorat de la cathédrale.

La précieuse relique a failli disparaître dans le grand incendie de la cathédrale, en 1194. Elle a été découpée en morceaux en 1793, dont certains sont vénérés dans d’autres villes comme Rouen (Seine-Maritime). L’étoffe de soie de deux mètres de long, tissée en Orient, entre le  Ier et le IIIe siècle, est visible à Chartres dans une châsse construite en 1876.

Jusqu’au XXe siècle, le voile n’a pas quitté Chartres. Dissimulé dans un immeuble parisien, en 1914-1918, il a été conservé à Lourdes après l’exode de 1940. De retour à Chartres, en 1944, il a été protégé, jusqu’en 1990, dans un autre reliquaire, désormais dans la crypte.

Adapté de : Jean-Michel Benquet

Prions:

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: https://www.uneminuteavecmarie.com/2020/aout/semaine-35/2020-08-29/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s