La Vierge Marie, source de bénédiction et de lumière pour Musulmans et Chrétiens

La Vierge Marie, source de bénédiction et de lumière pour Musulmans et Chrétiens

La Vierge Marie, source de bénédiction et de lumière pour Musulmans et Chrétiens

La Vierge Marie occupe une place importante dans le cœur des Egyptiens. Tous l’aiment, la vénèrent et la considèrent comme une source de bénédiction. Beaucoup d’Egyptiens donnent à leurs filles qu’elles soient chrétiennes ou musulmanes le nom de la Vierge Marie : Marie ou Mariam comme cité dans le Saint-Coran.  Sur des véhicules ou des enseignes de magasins, il est fréquent de lire « Al-Adra, oum Al-Nour », « La Vierge, source de lumière ». Sa présence est ressentie partout et dans l’esprit populaire, elle est surtout l’exemple de chasteté, de pureté, de dévotion et de piété le plus noble. Après deux semaines de jeûne, les Chrétiens d’Egypte célèbrent l’Assomption de la Vierge Marie.

En Egypte, que vous soyez Chrétiens ou Musulmans, la Vierge Marie est l’icône de la dévotion et de la piété. Ces jours-ci, les Chrétiens d’Egypte célèbrent le jeûne de la Vierge-Marie qui se tient chaque année du 7 au 21 août. Des jours vécus avec beaucoup de jovialité et de gaieté.  En effet, la présence de la Vierge en Egypte n’est pas uniquement ressentie dans l’esprit et le cœur des gens, mais aussi à travers le parcours du voyage de la Sainte Famille. On dirait que par ce passage, elle a encensé le Pays des Pharaons partout, créant un lien indéfectible avec les futures générations qui lui témoignent une vénération particulière.  

Ce voyage a donné à l’Egypte un trésor particulier : le parcours entrepris par la Sainte Famille que de nombreux fidèles empruntent pour suivre leurs pas. De même, toutes les villes par lesquelles passèrent la Vierge Marie et l’Enfant Issa dans l’Islam ou Jésus dans le christianisme sont demeurées bénies jusqu’à nos jours et se sont transformées en lieux touristiques et religieux importants. Le voyage de la Sainte Famille en Egypte n’était pas chose facile, mais au contraire une entreprise difficile, pleine de douleurs et de fatigue.  

La Sainte Famille, en allant de Palestine en Egypte n’a suivi aucun de ces chemins connus, mais a emprunté une route spéciale, car il est évident que pour échapper à la menace du roi Hérode, il lui fallait prendre une autre route, inconnue celle-là, et vers laquelle Dieu et son ange l’ont conduite. Cette route est celle mentionnée par le synaxaire copte d’après la vision du Pape Théophile, qu’il a rapportée dans son livre de mémoires, rapporte l’Organisme général de l’Information (OGI), sur son site d’Internet https://www.sis.gov.eg.  

 La Sainte Famille marche de Bethléem à Gaza jusqu’à la réserve d’Al-Zaraniq ( Al Feloussiat ) à 37 km à l’Ouest d’Al-Ariche, et entre en Egypte par le désert au Nord du Sinaï, du côté de Farma (Pelusium) entre Al-Ariche et Port Saïd.  La Sainte Famille entra dans la ville de Tel Basta (Bubaste) près de la ville de Zagazig dans le Gouvernorat de Charkiya, à environ 100 km au Nord-Est du Caire. Dans cette ville, Jésus-Christ fit jaillir une source. La ville était pleine d’idoles. Sur leur passage les statues de ces idoles s’écroulèrent; aussi les habitants maltraitèrent-ils la Sainte Famille qui quitta alors la ville en se dirigeant vers le Sud.  La Sainte Famille quitte la ville de Tel Basta (Bubaste) et se dirige vers le Sud pour arriver au village de Mostorod El Mahama à environ 10 km du Caire. Le mot Mahama signifie « le bain », ainsi nommé parce que la Vierge Marie y baigna l’Enfant Jésus et y lava son linge.  Sur le chemin du retour, la Sainte Famille passera à nouveau par Mostorod et l’Enfant Jésus y fera jaillir une source qui existe encore aujourd’hui, indique l’OGI.  

De Mostorod, la Sainte Famille se dirige au Nord vers la ville de Belbeis ( Philips ) , Marquaz Belheis, Gouvernorat de Charkiya, à 55 km environ de la ville du Caire  

La Sainte Famille trouve refuge au pied d’un arbre appelé « l’arbre de la Vierge Marie » et elle passera à nouveau par Belbeis sur le chemin du retour. De Belbeis, la Sainte Famille se dirige au Nord-Ouest, vers la ville de Miniet Samannoud (Miniet Ganah).  De Miniet Samannoud la Sainte Famille traverse le Nil pour se rendre à Samannoud dans le Delta où, la population les ayant bien reçus, Issa la bénit. Dans cette ville se trouve un grand bassin en granit.  Il est dit que la Vierge Marie y pétrit du pain, de même qu’il existe un puits que le Seigneur lui-même bénit. De Samannoud la Sainte Famille se dirige vers le Nord, près de Borollos, pour arriver à Sakha Khasset Lysous Pikhaysous), dans l’actuel Gouvernorat de Kafr  Al-Cheikh, souligne le site https://www.sis.gov.eg.  

L’empreinte du pied de Jésus ou Issa se trouve sur une pierre.  De cette pierre, la ville prit son nom en langue copte. Cette pierre fut longtemps cachée de crainte, à certaines époques, qu’elle ne soit volée. Elle a été retrouvée en 1986. Si la Sainte Famille avait emprunté le chemin habituel pour aller de Samannoud à Sakha, elle aurait dû passer par de nombreux villages dépendant du Gouvernorat de Gharbiya et Kafr Al-Cheikh. Certains disent que sur son chemin elle a traversé la région désertique de Belkas.  De Sakha, la Sainte Famille traverse le Nil (branche de Rosette), pour arriver à l’Ouest du Delta, puis au Sud à Wadi Al-Natroun (Al-Askit). Issa et sa mère, la Vierge Marie, ont béni cette contrée. De Wadi Al-Natroun, la Sainte-Famille se dirige vers le Sud dans la direction de la ville du Caire. Elle traverse le Nil vers l’Est et part vers Matarieh et Ain Chams, selon l’OGI.  

Pour les Musulmans, la Vierge occupe aussi une place importante d’autant plus qu’elle est citée dans le Saint Coran à plusieurs reprises. D’ailleurs, le Coran lui a rendu honneur car elle est l’unique femme dont une Sourate porte son nom « Mariam ». De même, une autre Sourate « Al-Imran » porte le nom de sa famille. Allah la vénère en lui promettant le paradis et en affirmant qu’elle est l’une des meilleures femmes que l’Humanité n’ait jamais connues. Ce rang particulier Mariam ou la Vierge Marie l’a en raison de sa piété et de sa dévotion. « C’est ainsi que le Saint Coran célébrera la venue au monde de Mariam, l’une des femmes les plus importantes, si ce n’est « la plus importante » qu’ait connue l’humanité et dont le parcours spirituel restera sans aucun doute l’un des plus beaux au monde », écrit Dr Asma Lambrabet sur le site http://www.asma-lamrabet.com.  

Pour comprendre la place de la Sainte Vierge dans le Coran nous devons nous référer aux deux sourates intitulées «Al Imran», et «Mariam». Le Coran mentionne que la mère de Mariam appelée épouse d’Imran s’est adressée à Dieu lorsqu’elle était enceinte en lui disant : «Mon Seigneur ! Je te consacre ce qui est dans mon ventre ; accepte-le comme offrande. Tu es, en vérité, Celui qui entend tout, l’Omniscient». Après son accouchement, elle dit : «Mon Seigneur ! J’ai mis au monde une fille.» Mais Dieu savait bien ce qu’elle avait enfanté : le mâle n’est pas comme la femelle ! «Je l’ai appelée Mariam et je la mets sous Ta protection, elle et sa descendance, contre Satan, le lapidé». Son Seigneur fit à l’enfant un bel accueil, Il la fit croître d’une belle croissance et Il la confia à Zacharie. Chaque fois que Zacharie allait la voir dans le sanctuaire, il trouvait auprès d’elle une provision et lui demandait : «O Mariam ! D’où tiens-tu cela ?» Elle répondait : «Cela vient de Dieu ! Dieu pourvoit au besoin de qui Il veut sans faire de compte». Un jour Mariam quitta sa famille et se retira en un lieu situé vers l’Orient. Elle plaça un voile entre elle et les siens. Dieu lui a envoyé alors Son Esprit Saint, qui lui apparut sous la forme d’un homme de belle prestance. Elle dit : « Je prends refuge auprès du Miséricordieux contre toi, si tu crains Dieu!». Il dit : «Je ne suis que l’envoyé de ton Seigneur, venu pour te donner un garçon pur».  

Mariam dit : «Comment aurais-je un garçon ? Aucun mortel ne m’a jamais touchée et je ne suis pas une décente». L’ange a dit : «Il en est ainsi ; ton Seigneur a dit : « Cela m’est facile. Et afin que nous fassions de lui un signe pour les hommes et une miséricorde venue de Nous. C’est là un décret irrévocable». D’autres versets mentionnent que ce sont des anges qui sont venus lui  annoncer la bonne nouvelle. Les anges dirent : «O Mariam ! En vérité, Dieu t’a choisie, Il t’a purifiée ; Il t’a choisie d’entre toutes les femmes de l’univers. O Mariam ! Soumets-toi à ton Seigneur; prosterne-toi et incline-toi avec ceux qui s’inclinent».  

En effet, dans l’Islam, la Vierge Mariam ou Marie est le symbole de la pureté, de la chasteté et de l’obéissance à Dieu.

Pour les Chrétiens orthodoxes ou catholiques, la Vierge Marie est sacro-sainte. Elle est source de bénédiction. D’ailleurs, chaque année, ils fêtent l’Assomption de la Vierge après deux semaines de jeûne. Pour l’Eglise Copte orthodoxe, chaque année, il y a le jeûne du 7 août au 21 août. Une période de jeûne et de prière entièrement dédiée à la Vierge et pour célébrer l’Assomption de la Vierge.

Tradition : le jeûne de la Vierge Marie chez les coptes.

« Dans ta maternité, Tu as gardé la virginité,
Lors de ta Dormition, Tu n’as pas abandonné le monde, ô Mère de Dieu.
Tu es passée à la Vie, Toi qui es la Mère de la Vie.
Sauve nos âmes de la mort, par tes prières ! »
Tropaire (court hymne) du jour de l’Assomption chez les coptes Orthodoxes. 

L’Eglise a fixé la date du 1er Misra selon le calendrier copte (qui correspond au 7 Août) comme le commencement du jeûne dit de la Sainte Vierge, et se poursuit jusqu’au16 Misra selon le calendrier Copte (à savoir le 22 août). Appelé également le jeûne de la Dormition (du latin « dormitio » – sommeil éternel), c’est l’un des plus exigeants des quatre jeûnes du cycle liturgique avec celui précédant Pâques ; les deux autres étant celui de la nativité et celui des apôtres. Les fidèles accordent à ce jeûne un grand intérêt et le pratiquent avec austérité. Le jeûne portant son nom est l’association de réunions spirituelles dans la plupart des églises, selon http://fr.wataninet.com/2016/08/04/jeune-de-la-vierge-marie/. Un programme spirituel est établi comprenant un sermon donné tous les jours et des messes quotidiennes dans certaines églises, même celles qui ne portent pas le nom de la Sainte Vierge.Les coptes en Egypte, et surtout les femmes, accordent un grand intérêt à ce jeûne. Plusieurs d’entre eux n’y mangent que des aliments cuits avec de l’eau et du sel, et certains fidèles y ajoutent – par un vœu – une troisième semaine. D’autres y font le vœu de garder l’abstinence jusqu’à  l’apparition des étoiles dans le ciel… Le secret de tout cet intérêt est l’amour des Coptes pour la Sainte Vierge qui  s’est rendue dans leur pays et l’a ainsi béni ; aussi ont-ils érigé des églises dans les endroits où elle a vécu.Un nombre considérable de miracles se sont produits en Egypte par son intercession, ce qui a incité plusieurs fidèles à considérer l’édification d’une église en son nom comme une grande bénédiction.Son apparition à Zeitoun, accompagnée de miracles, a sans doute intensifié l’attachement des coptes à la Sainte Vierge et à son jeûne. 

La dimension majeure de cette glorieuse quinzaine est la préparation des cœurs : la prière à la Sainte Vierge a une place primordiale pour se préparer à la montée au ciel de son corps très saint. A cette occasion, de nombreux chrétiens coptes se rendent en pèlerinage au monastère Sainte-Marie au sommet de la montagne Dronka, à huit kilomètres au sud-ouest de la ville d’Assiout, sur la rive Ouest du Nil.  De nombreuses célébrations sont organisées : holocaustes d’animaux, baptêmes, processions, chants… C’est l’un des derniers lieux visités par la Sainte Famille lors de sa fuite en Egypte. La Vierge y est également apparue en 1986 aux fidèles, et continue d’apparaître régulièrement sous forme de lumière dans la chapelle,

Source:

LE PROGRÈS EGYPTIEN, le 22 août 2020

SOS CHRETIEN D’ORIENT, le 16 août 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s