Église catholique-chrétienne – Synode sur le «mariage pour tous» à Zurich

Le modèle «qui sous-entend l’égalité des partenaires, indépendamment du sexe» a les faveurs des membres de l’Église catholique-chrétienne de la Suisse.

Le modèle «qui sous-entend l’égalité des partenaires, indépendamment du sexe» a les faveurs des membres de l’Église catholique-chrétienne de la Suisse.KEYSTONE

Église catholique-chrétienne – Synode sur le «mariage pour tous» à Zurich

Réunis ce samedi lors d’une assemblée extraordinaire à Zurich, les membres de l’Église catholique-chrétienne de la Suisse ont défendu en majorité un modèle qui célèbre «de manière identique» les partenariats de même sexe.

Les membres de l’Église catholique-chrétienne de la Suisse ont débattu du «mariage pour tous» samedi lors d’un synode extraordinaire à Zurich. En grande majorité, ils se sont exprimés pour un modèle qui sous-entend l’égalité des partenaires, indépendamment du sexe.

Lors d’un vote consultatif, les membres ont dû choisir l’un des quatre modèles présentés «afin d’approfondir les aspects bibliques, systématiques-théologiques, liturgiques et pastoraux», précise l’Église catholique-chrétienne de la Suisse dans un communiqué.

Ils se sont largement ralliés au modèle «qui considère la compréhension actuelle du mariage comme orientée sur la relation et sous-entend ainsi l’égalité des partenaires, indépendamment du sexe».

Selon ce modèle, les partenariats de même sexe «sont célébrés liturgiquement et compris théologiquement de manière identique que les partenariats de sexe différent». L’Église catholique-chrétienne propose un rite de bénédiction pour les partenariats de même sexe depuis 2004, rappelle le communiqué.

ATS/NXP

Source: 24heures, le 22 août 2020

COMMENTAIRE:

1. Prise de position de la Conférence des Evêques Suisses (CES) sur le débat du « mariage pour tous »

Rappelons que dans sa prise de position du 14 juin 2019, la Conférence des Evêques Suisse CES) estime qu’il est impossible d’aborder le débat du « mariage pour tous » en éludant ses conséquences que sont la filiation et l’accès à la procréation médicalement assisté (PMA), ce que prévoit l’Avant-projet en ne proposant qu’un « projet central ». Elle précise que le mariage civil est en ce sens ordonné à la fondation de la famille. Or, pour ce faire, les couples de même sexe doivent recourir à la PMA. La CES s’oppose de manière générale à son utilisation, puisque la PMA impliquant un don de gamètes s’oppose aux droits de l’enfant, notamment en raison de la souffrance et de la difficulté de construction de soi engendrés par l’impossibilité de connaître son origine biologique. Dans l’intérêt supérieur de l’enfant et pour son bien, la CES s’oppose de manière générale à l’accès à la PMA aux couples de même sexe, notamment en vertu du droit de l’enfant de connaître son ascendance génétique. 

La CES ne souligne pas suffisamment le caractère sacré du mariage entre un homme et une femme.

2. Le message de Fatima sur la question du mariage:

L’affrontement final entre le Seigneur et le règne de Satan portera sur la Famille et sur le Mariage, tel a été le message de soeur Lucie, visionnaire de Fatima. Au cours d’un entretien accordé à « La Voce di Padre Pio » en mars 2008, le Cardinal Carlo Caffarra raconte la bataille finale entre le Seigneur et le royaume de Satan où le champ de bataille est celui de la Famille : « Au commencement de cette mission en 1981, celle de fonder l’Institut Pontifical pour les Études sur le Mariage et la Famille, j’adressais une lettre à Sœur Lucie de Fatima, par l’intermédiaire de l’évêque. À ma grande surprise, je recevais à peine quelques jours plus tard une lettre autographe, actuellement conservée dans les archives de l’Institut Jean-Paul II pour le Mariage et la Famille. Je n’attendais pourtant aucune réponse, je ne lui avais demandé que des prières » .

Dans cette réponse de Sœur Lucie dos Santos (Sœur Marie Lucie de Jésus et du Cœur Immaculé), une des trois voyantes de Fatima, il est écrit que l’affrontement final entre le Seigneur et le règne de Satan portera sur la Famille et sur le Mariage : 

« N’ayez pas peur, car tous ceux qui travailleront pour le caractère sacré du Mariage et de la Famille seront toujours combattus et haïs de toutes les manières, parce que c’est l’affaire décisive ». 

« L’affrontement final entre Dieu et Satan porte sur la Famille et la Vie » 

« La Vierge lui a déjà écrasé la tête » 

« La vérité sur la relation entre l’homme et la femme, et entre les générations est le point central du combat entre Dieu et le diviseur, parce qu’on touche là, à la colonne qui soutient toute la Création. Quand on touche à la colonne centrale, tout l’édifice s’écroule, et c’est cela que nous voyons, en ce moment, et nous le savons ! » 

L’affrontement final c’est ce que nous vivons aujourd’hui.

Continuons à travailler pour le caractère sacré du mariage, jusqu’à la fin !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s