« Je demande à ma Mère chérie de se tenir à la porte de mon cœur »

« Je demande à ma Mère chérie de se tenir à la porte de mon cœur »

Entre 1933 et 1938, l’abbé Léon Faure, alors curé de Châteauneuf-de-Galaure (Drôme), relate fidèlement sur de petits agendas les paroles qu’il entend lorsque le vendredi Marthe Robin (1), sa paroissienne clouée au lit par la maladie, revit la Passion de Jésus.

Dans l’un de ses carnets, le Père Faure note que, dans les premiers jours de novembre 1921, Marthe fut blessée d’Amour devant l’autel de la Sainte Vierge :

« La Vierge tient une place si importante dans la démarche spirituelle de Marthe qu’elle se prépare à la communion eucharistique en disant le chapelet. Beaucoup ont été prier avec elle, le mercredi soir lorsque habituellement le prêtre lui apportait la Communion. Pour Marthe, ce n’était pas une démarche théorique, mais une préparation réelle à oser communier en se confiant à Marie :

« Jésus, l’aimable et doux Jésus va se donner à moi !… Venez le Dieu de mon cœur, ma joie, mon amour, ma vie, mon tout, votre petite épouse a faim et soif de vous recevoir, de vous aimer et de se donner toute à vous seul. Je demande à ma Mère Chérie de se tenir à la porte de mon cœur pour y recevoir elle-même son Jésus, je supplie mon ange gardien et tous les saints, notre petit ange que je sens ici tout près, de prier pour moi et avec moi, je dis encore à Jésus : Ma petit âme attend et vous languit ; que vous êtes bon, ô le Roi de mon cœur, de vouloir venir habiter en moi ! » (18/08/30) »

(1) Marthe Robin (13 mars 1902 – 6 février 1981), est une mystique catholique française, ayant vécu à Châteauneuf-de-Galaure dans la Drôme (France), fondatrice des Foyers de Charité, connue pour des apparitions du Ciel et des stigmates. Elle ne vivait que de l’Eucharistie quotidienne.

Atelier du père Dominique Bostyn

Rencontre internationale de Saint-Laurent-sur-Sèvre 2004

Prions:

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Source: https://www.uneminuteavecmarie.com/2020/juillet/semaine-31/2020-07-29/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s