« Notre Dame veut que nous le portions »

Parmi les points de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, deux ne demandent qu’un effort limité. Aussi tous les catholiques devraient-ils avoir à cœur de les mettre en pratique. Ces deux points sont : la consécration au Cœur Immaculé de Marie et le port du scapulaire de Notre-Dame du Mont Carmel. Arrêtons-nous aujourd’hui au port du scapulaire.

La demande de porter le scapulaire ne figure pas dans les demandes orales de Notre-Dame de Fatima. Mais elle a bien été faite le 13 octobre, lors de la sixième apparition. En effet, à la fin de l’apparition, la Sainte Vierge apparut sous les traits de Notre-Dame du Mont Carmel, comme elle l’avait annoncé lors de l’apparition précédente, et elle tenait un scapulaire à la main. Sœur Lucie (1) y attachait une très grande importance. Quand on lui demandait ce qui lui faisait penser qu’il s’agissait de Notre Dame du Mont Carmel, elle répondait : « C’est que quelque chose pendait de sa main. »

Le mot « scapulaire » vient du latin scapulae qui signifie épaules. Le scapulaire est une longue bande d’étoffe couvrant les épaules, souvent munie d’un capuchon et descendant jusqu’aux pieds devant et derrière. La plupart des religieux le portent sur leur tunique. Le scapulaire du Mont-Carmel qui en est une réduction, est composé de deux morceaux de laine tissée brune, de forme rectangulaire ou carrée, reliés entre eux par deux fils de manière à pouvoir être portés, un morceau sur la poitrine et l’autre sur le dos. Une pieuse coutume, non impérative, y place en plus une image de la Sainte Vierge.

Plusieurs fois, sœur Lucie insista sur l’importance du scapulaire, notamment le 15 octobre 1950 au père Rafferty : – « Notre-Dame, lui dit Lucie, tenait le scapulaire en ses mains parce qu’elle veut que nous le portions. »

(1) L’une des trois voyants de Fatima

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
Notre-Dame de Fatima ou N.D. du Rosaire

Yves de Lassus
Président de Cap Fatima 2017

Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Source: https://us3.campaign-archive.com/?e=011dea2e3f&u=bbaf519c73482457368060b5b&id=dcb20f7835

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s