DIOCESE DE LGF – REPRISE DES MESSES LE 28 MAI : QUELQUES INDICATIONS

Par Diocèse LGF le mardi 26 mai 2020 à 14h16

Reprise des messes le 28 mai : quelques indications

La Conférence des évêques suisses (CES) a soumis hier soir 25 mai la mise à jour de son concept cadre de protection. Mgr Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, applique pour son diocèse le plan-cadre de la CES, à l’exception de quelques points signalés ci-dessous. Il émet également, sous forme de questions-réponses, quelques éclairages suite aux récentes discussions sur les modalités de cette réouverture (et toujours disponibles sur notre Foire aux Questions). 

Enfin, Mgr Morerod est conscient des difficultés que vivent les paroisses contraintes d’appliquer des normes en si peu de temps et parfois avec peu de moyens et de personnel. Il rappelle aux paroisses qui ne sont pas prêtes qu’elles peuvent repousser l’ouverture ou la pratiquer de manière progressive (sur moins d’églises notamment). Il remercie tous les acteurs de cette reprise et leur souhaitent de belles célébrations ! 

Exceptions : 

  • chapitre A, let. f : dans notre diocèse, aller au cimetière lors des obsèques est une pratique très rare. 
  • chapitre B, al. 1, let. K : les paroisses qui l’estiment opportun peuvent procéder à des démarches de réservations, mais en gardant à l’esprit toutes les personnes qui sont dans l’incapacité de suivre ces procédures (personnes âgées, de passage, sans papiers…)

Eclairages : 

Faut-il dresser une liste de présence des participants ?

Selon l’OFSP, le devoir de traçage des chaînes de transmission ne vaut que si le respect des règles de distance ne sont pas assez garanties. Toutefois, dans le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, il est exigé que le respect de la distanciation sociale soit garanti. Dès lors, le recours au traçage est inutile. 

Peut-on encore chanter à la messe ?

Selon les récents exemples d’infection due au chant lors de liturgies, il faut renoncer à faire chanter l’assemblée et les chorales (cf. concept cadre de l’OFSP du 18 mai 2020). Il est recommandé de faire intervenir soit un soliste, soit un petit ensemble (max. 4) suivant les lieux. L’organiste est toujours le bienvenu. 

Qu’en est-il des textes dits en commun ?

L’assemblée doit pouvoir participer. Toutefois, il est recommandé que le célébrant dise le gloria tout seul (ou qu’un soliste le chante) et que l’on privilégie une forme dialogale pour la profession de foi. 

Quelle est la distance à respecter entre deux personnes ?

Selon le plan de protection cadre de l’OFSP du 18 mai 2020 : « La distance minimale entre les personnes assises doit être de deux mètres au moins. » Il est évident que couples et familles n’ont pas besoin de respecter cette distance. 

La communion peut-elle être dispensée aux fidèles ?

Oui, et selon les normes de la CES, avant de distribuer la communion, les ministres de l’Eucharistie se désinfectent les mains. Le dialogue « Le Corps du Christ » – « Amen » est prononcé communautairement avant que l’on procède à la distribution de la communion. Celle-ci suit les normes d’hygiène prescrites. Des adhésifs signalent sur le sol la distance minimale prescrite.
De plus, il est recommandé que le ministre de l’Eucharistie porte un masque. 

Le Service diocésain de la communication 

Annexes : 

(Version PDF du communiqué)

Source: https://www.diocese-lgf.ch/medias/actualites/articles/article/reprise-des-messes-le-28-mai-quelques-indications.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s