A la fin du chapelet, il découvre sa vocation

Dylan Asmus, australien, a toujours un chapelet dans sa poche : On ne sait jamais quand on peut en avoir besoin, dit-il. Dylan, 24 ans, est en discernement de vocation au sacerdoce. Il attribue son appel à un chapelet prié en commun dans son église d’origine, Our Lady of the Way (Notre Dame du Chemin), à Landsborough, au nord de Brisbane en Australie. 

Jusqu’en août 2019, il n’allait plus à la messe et puis un beau jour il s’est remis à pratiquer sa foi. Comme la plupart des Catholiques qui retournent à l’Eglise après des années d’éloignement, il a été pris par une vague d’ardeur spirituelle. Le sacristain étant parti en vacances, des paroissiennes lui ont demandé de le remplacer. Dylan restait toujours à l’adoration mais sans se joindre au groupe de prière. Le jour où il a commencé son travail de sacristain, il est allé vers le groupe pour ne pas paraître impoli. Je me suis mis au bout de la table mais ils m’ont refait assoir à la meilleure place, dit-il en riant. Il s’est avéré que ce jour-là, ils priaient pour les vocations

Dylan se souvient que ce jour-là, ils avaient placé en évidence la page du calendrier du séminaire du Saint-Esprit montrant les portraits des séminaristes actuels pour focaliser leurs intentions de prière. Nous avons prié le chapelet ensemble et à la fin, j’ai eu cette pensée: Ok, je peux devenir prêtre, je veux être prêtre.  Quand il a rouvert les yeux, son regard est tombé sur un dernier espace vide dans le calendrier, sans nom ni portrait … est-ce qu’elle lui était réservée ?  

Lorsque Dylan a dit « oui » à Dieu pour la première fois, il a ressenti une immense paix. Il avoue que le soutien de la communauté paroissiale de Landsborough a été « énorme ». Il n’a pas ressenti de pression, mais dès qu’il a confié sa décision, tout le monde l’a soutenu émotionnellement et spirituellement.  Savoir que toute une paroisse nous encourage et prie pour nous fait toute la différence, dit –il .
Adapté d’un article de Joe Higgins dans le Catholic Leader
Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Source: Marie de Nazareth, une minute avec Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s