Covid: le dilemme d’un vaccin dérivant d’un fœtus avorté

Covid: le dilemme d’un vaccin dérivant d’un fœtus avorté

Des scientifiques de l’Université d’Oxford, en Angleterre, élaborent actuellement un vaccin contre le Covid-19 utilisant des cellules provenant d’un fœtus avorté. Si les travaux s’avéraient concluants, le produit ne serait pas sans poser de dilemme aux catholiques du monde entier.

Les chercheurs d’Oxford espèrent que le vaccin qu’ils mettent au point sera fonctionnel dès le mois de septembre 2020, rapporte le Catholic News Service (CNS), le 29 avril. Mais les catholiques et les autres membres de la société traditionnellement opposés à l’avortement accepteront-ils de se faire vacciner avec cette substance? Les scientifiques de l’Université britannique ont en effet utilisé pour son développement des cellules d’un fœtus avorté en 1972.

Source et suit sous: CATH.CH, le 30 avril 2020 par Raphaël Zbinden

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s