La Prière en français de Ste Brigitte « Nous Vous prions, ô Très Miséricordieuse Vierge Marie »

Sainte Brigitte de Suède, Veuve, Fondatrice d'Ordre, Co-Patronne ...

La Prière en français de Ste Brigitte 

« Nous Vous prions, ô Très Miséricordieuse Vierge Marie » : 

« Nous Vous prions, ô Très Miséricordieuse Vierge Marie, Reine des anges et des hommes, d’obtenir le rafraîchissement aux âmes qui endurent le feu du purgatoire, le pardon aux pécheurs, et la persévérance aux justes. Nous Vous conjurons aussi de secourir notre fragilité et de nous défendre dans tous les dangers ; par notre Seigneur Jésus-Christ. Ainsi soit-il. » 

La Prière en latin de Sainte Brigitte « Oremus Te, prissima Virgo Maria » : 


« Oremus Te, prissima Virgo Maria, mundi regina et angelorum, ut eis quos purgatorius examinat ignis, impctres refrigerium, peccatoribus indulgentiam, justis in bono perse verantiam ; nos quoque fragiles ab omnibus defende periculis. Per Christum Dominum Nostrum. Amen. » 

Sainte Brigitte de Suède (1303-1373)

La Prière de Sainte Brigitte de Suède « Béni soyez-Vous, ô Dieu, qui avez réjoui la Vierge Marie Votre Mère » :

Comment prier la Sainte Vierge: révélations de sainte Brigitte ...

La Prière de Sainte Brigitte de Suède « Béni soyez-Vous, ô Dieu, qui avez réjoui la Vierge Marie Votre Mère » : 

« Béni soyez-Vous, ô Dieu ! Créateur de toutes choses, qui avez daigné descendre dans le sein de la Vierge Marie sans incommodité, et qui avez daigné prendre d’Elle une chair humaine sans péché !

Béni soyez-Vous, ô Dieu ! Qui êtes venu à la Vierge sainte, qui êtes né d’Elle sans péché, remplissant des tressaillements d’une joie ineffable son Âme et tous ses Membres !

Béni soyez-Vous, ô Dieu ! Qui avez réjoui la Vierge Marie, votre Mère, après l’Ascension, lui donnant tant d’admirables consolations, et qui L’avez Elle-même visitée en La consolant divinement !

Béni soyez-Vous, ô Dieu ! Qui avez emporté au ciel le corps et l’âme de la Vierge Marie, votre Mère, et qui l’avez honorablement placée auprès de la Divinité, au-dessus de tous les anges.

Faites-moi miséricorde à raison de ses prières amoureuses. Ainsi soit-il. » 

Sainte Brigitte de Suède (1303-1373)

23.07.2020 – SAINT DU JOUR

Sainte Brigitte de Suède 
Co-patronne de toute l’Europe
(1303-1373)

Brigitte naît à Finster, en Suède, de famille royale. Sa mère avait été sauvée d’un naufrage en considération de l’enfant qu’elle portait dans son sein. Bien qu’à sa naissance un saint personnage eût reçu de la Sainte Vierge l’assurance que cette enfant ferait entendre sa voix dans tout l’univers, Brigitte fut muette, jusqu’à l’âge de trois ans ; mais, ce temps écoulé, elle parla tout à coup aussi bien qu’une grande personne.

À l’âge de dix ans, elle fut singulièrement touchée par un sermon sur la Passion du Sauveur. La nuit suivante, elle vit le divin Crucifié tout couvert de plaies et de sang, et l’entendit dire : « Regarde, ma fille, comme J’ai été traité. “Et qui Vous a traité si cruellement ?” dit-elle. Ce sont ceux qui me méprisent et sont insensibles à mon amour pour eux. » À partir de cette époque, la seule pensée des mystères de la Passion faisait couler ses larmes.

Une nuit qu’elle était en prière, sa tante, chargée de son éducation après la mort de sa mère, la surprit et voulut la frapper ; mais la verge se rompit entre ses mains. Brigitte, tout enfant, était souvent assaillie par le démon qui prévoyait en elle une grande ennemie ; mais elle trouvait un secours assuré en courant dans sa chambre se jeter aux pieds du Crucifix qui lui avait parlé.

Malgré son goût pour la virginité, Brigitte accepta le mariage par obéissance ; elle et le prince, son mari, se préparèrent par un an de prières et de bonnes œuvres aux obligations de leur état. Dieu donna à ces pieux époux huit enfants. Brigitte fut le modèle des mères par sa sollicitude envers sa famille ; elle éloignait de sa maison tout ce qui n’y aurait pas apporté l’édification et la vertu : « Après la lecture de la Bible, répétait-elle à ses enfants, n’ayez rien de plus cher que la vie des Saints.»

À la mort de son mari, elle s’adonna aux saintes œuvres avec plus de liberté que jamais, apprenant à ses enfants à laver les pieds des pauvres, à soigner les plaies des malades, à soulager toutes les misères. Mais la grande mission de sa vie, Brigitte l’accomplit pendant ses dernières années, qu’elle passa dans la pénitence et la contemplation de Jésus Crucifié. Ses révélations étonnantes ont fait d’elle la merveille de son siècle.

C’est à Rome, où elle aimait à séjourner près des tombeaux des Saints, que le Sauveur lui fit connaître l’heure de sa mort prochaine ; le 23 juillet 1373, à l’âge de 70 ans, elle rendit le dernier soupir en prononçant avec amour les dernières paroles de Jésus expirant : « Mon Père, je remets mon âme entre vos mains. »

Brigitte de Suède a été canonisée en 1391, à peine 18 ans après sa mort, par le pape Boniface IX (Pietro Tomacelli, 1389-1404).

Pour approfondir, lire la Catéchèse du Pape Benoît XVI :
>>> Sainte Brigitte de Suède 

Sainte Brigitte de Suède priez pour nous !