31.08.2021 – SAINT DU JOUR

Saint Raymond Nonnat
Cardinal 
(1200-1240)

Raymond Nonnat perdit sa mère dès sa naissance. Dès l’usage de la raison, se voyant sans mère ici-bas, il se choisit Marie pour Mère. La Sainte Vierge et son dévot serviteur rivalisaient de dévouement l’un pour l’autre. Partout le pieux enfant saluait l’image de sa Mère céleste, il trouvait chaque jour mille moyens de l’honorer. Le démon lui étant apparu un jour sous la forme d’un berger, pour le tenter, Raymond le reconnut, appela Marie à son aide, et le tentateur disparut avec un cri horrible. Son père, ayant entendu dire que la dévotion de son fils lui faisait négliger la garde de son troupeau, vint un jour l’épier et fut ravi d’admiration de voir un beau jeune homme éclatant de lumière garder le troupeau pendant que Raymond se livrait à la prière dans une chapelle voisine, aux pieds de l’image de la Vierge.

Raymond était arrivé à l’âge de fixer son avenir. Marie calma ses inquiétudes en lui révélant qu’il devait aller à Barcelone et se faire recevoir dans l’Ordre de Notre-Dame-de-la-Merci pour la rédemption des captifs.

Après un noviciat plein de ferveur, il fut envoyé en Afrique, où, n’ayant pas assez d’argent pour racheter tous les prisonniers, il se donna lui-même en otage, afin de les mettre tous en liberté, et ne fut délivré que quand le surplus du payement fut arrivé. Il souffrit avec joie tous les outrages de la captivité en union avec le Rédempteur des âmes outragé pour les péchés du monde. Un jour, il faillit être empalé pour avoir instruit et converti plusieurs infidèles ; mais le supplice fut changé en coups de bâton. La bouche cadenassée, il chantait encore les louanges divines, ce qui fut attribué à des enchantements et donna lieu à une persécution nouvelle. 

Après sa délivrance, qui fut moins pour lui un sujet de joie qu’un sujet de tristesse, il fut élevé au cardinalat ; mais, rentré dans son couvent, il y mena la même vie simple qu’auparavant, et ne consentit à changer ni d’habit, ni de logement, ni de genre de vie. Un jour très froid d’hiver, il avait donné son chapeau à un pauvre vieillard mendiant ; la nuit suivante, la Sainte Vierge vint, accompagnée de plusieurs Saints, déposer une couronne sur sa tête.
Près de mourir, il reçut la Communion des mains de Jésus-Christ.

Saint Raymond Nonnat priez pour nous !

Prière:

Ô Dieu, qui avez rendu digne d’admiration votre bienheureux serviteur Raymond, faites qu’en ce jour où nous nous recommandons si spécialement à sa puissante intercession, nous ressentions tous les effets salutaires de son pouvoir auprès de vous, et qu’après avoir sanctifié nos âmes nous recouvrions la santé, afin de pouvoir vous aimer et vous bénir éternellement.

Par N.-S. J.-C. Ainsi soit-il.


Saint Raymond Nonnat, qui sauvez miraculeusement les mères qui agonisent dans les douleurs de l’enfantement, nous vous prions avec ferveur.

AMEN

31.08.2020 – SAINT DU JOUR

Saint Raymond Nonnat
Cardinal 
(1200-1240)

Raymond Nonnat perdit sa mère dès sa naissance. Dès l’usage de la raison, se voyant sans mère ici-bas, il se choisit Marie pour Mère. La Sainte Vierge et son dévot serviteur rivalisaient de dévouement l’un pour l’autre. Partout le pieux enfant saluait l’image de sa Mère céleste, il trouvait chaque jour mille moyens de l’honorer. Le démon lui étant apparu un jour sous la forme d’un berger, pour le tenter, Raymond le reconnut, appela Marie à son aide, et le tentateur disparut avec un cri horrible. Son père, ayant entendu dire que la dévotion de son fils lui faisait négliger la garde de son troupeau, vint un jour l’épier et fut ravi d’admiration de voir un beau jeune homme éclatant de lumière garder le troupeau pendant que Raymond se livrait à la prière dans une chapelle voisine, aux pieds de l’image de la Vierge.

Raymond était arrivé à l’âge de fixer son avenir. Marie calma ses inquiétudes en lui révélant qu’il devait aller à Barcelone et se faire recevoir dans l’Ordre de Notre-Dame-de-la-Merci pour la rédemption des captifs.

Après un noviciat plein de ferveur, il fut envoyé en Afrique, où, n’ayant pas assez d’argent pour racheter tous les prisonniers, il se donna lui-même en otage, afin de les mettre tous en liberté, et ne fut délivré que quand le surplus du payement fut arrivé. Il souffrit avec joie tous les outrages de la captivité en union avec le Rédempteur des âmes outragé pour les péchés du monde. Un jour, il faillit être empalé pour avoir instruit et converti plusieurs infidèles ; mais le supplice fut changé en coups de bâton. La bouche cadenassée, il chantait encore les louanges divines, ce qui fut attribué à des enchantements et donna lieu à une persécution nouvelle. 

Après sa délivrance, qui fut moins pour lui un sujet de joie qu’un sujet de tristesse, il fut élevé au cardinalat ; mais, rentré dans son couvent, il y mena la même vie simple qu’auparavant, et ne consentit à changer ni d’habit, ni de logement, ni de genre de vie. Un jour très froid d’hiver, il avait donné son chapeau à un pauvre vieillard mendiant ; la nuit suivante, la Sainte Vierge vint, accompagnée de plusieurs Saints, déposer une couronne sur sa tête.
Près de mourir, il reçut la Communion des mains de Jésus-Christ.

Saint Raymond Nonnat priez pour nous !

Attente d’enfant : « Je leur dis de prier saint Raymond Nonnat », confie le pape

Maman enceinte, Specola vaticana, 11 juin 2016 L'Osservatore Romano

Maman Enceinte, Specola Vaticana, 11 Juin 2016 L’Osservatore Romano

Attente d’enfant : « Je leur dis de prier saint Raymond Nonnat », confie le pape

Lettre au curé du sanctuaire argentin

« Lorsqu’à l’audience des époux me demandent la bénédiction pour avoir un enfant, je leur dis de prier saint Raymond Nonnat », confie le pape François dans une lettre au curé d’un sanctuaire argentin dédié au religieux mercédaire espagnol.

Partant de ses souvenir personnels des célébrations en l’honneur de saint Raymond Nonnat, patron des femmes enceintes et des sages-femmes, pendant ses années à Buenos Aires, le pape François a adressé une lettre autographe au p. Rubén Ceraci, rapportée par L’Osservatore Romano du 21 août 2020. Il assure de sa proximité spirituelle la communauté qui se prépare à vivre la fête liturgique du saint, le 31 août.

Le pape évoque en particulier « les bénédictions des mamans, des enfants, des époux qui demandent un enfant », se confiant à l’intercession de Raymond Nonnat. Il s’agit, écrit-il, « d’un véritable hymne à la vie naissante ». Maintenant encore, ajoute-t-il, « lorsqu’à l’audience des époux me demandent la bénédiction pour avoir un enfant, je leur dis de prier saint Raymond Nonnat ». Et « s’ils sont argentins, je leur recommande de se rendre au sanctuaire de via Cervantes », à Buenos Aires.

Le pape adresse au prêtre ses vœux pour la célébration prochaine qui, cette année, sera « un peu atypique » en raison des restrictions à cause de la Covid-19. Et il conclut en exprimant la certitude que, malgré tout, ce sera pour la communauté une occasion de grâce abondante, de paix, de santé et de fécondité.

Saint Raymond Nonnat est très vénéré dans la capitale argentine où il est également invoqué comme protecteur des enfants à naître. Mercédaire du XIIIème siècle, originaire de Catalogne, il fut l’un des premiers compagnons de saint Pierre Nolasco ; on l’appelle « non-nato » [non-né] parce qu’il fut sorti du sein de sa mère déjà morte. Les femmes argentines suivent la tradition d’apporter des petits chaussons au sanctuaire où elles en reçoivent de celles qui les ont précédés. Il se crée ainsi une « chaîne d’amour » en faveur de la maternité et de l’engagement à promouvoir la vie dans toutes ses phases.

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

Source: ZENIT.ORG, le 20 août 2020