Russie : le pape exprime « des sentiments d’affection et de proximité avec l’Église russe »

"Synkatabasis de Dieu", 22 décembre 2021, © Vatican Media

« Synkatabasis De Dieu », 22 Décembre 2021, © Vatican Media 

Russie : le pape exprime « des sentiments d’affection et de proximité avec l’Église russe »

Rencontre avec le métropolite orthodoxe Hilarion

Le pape François a exprimé « des sentiments d’affection et de proximité avec l’Église russe et avec son patriarche Cyrille » de Moscou en recevant le métropolite orthodoxe Hilarion (Alfeev), président du département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou, ce mercredi matin 22 décembre 2021. Le pape « s’est rappelé avec gratitude le chemin de fraternité » que l’Église catholique et l’Église orthodoxe russe ont « parcouru ensemble » et sa « conversation » avec le patriarche Cyrille à La Havane en 2016, indique un communiqué du Saint-Siège.

La rencontre d’une heure a eu lieu à 7h50, avant l’audience générale, dans la salle Paul VI, au Vatican.

« Au cours de la rencontre tenue dans un esprit de fraternité, lit-on dans le communiqué, ont été discutés certains sujets qui constituent une source de préoccupation commune et face auxquels il y a un engagement commun à chercher des réponses humaines et spirituelles concrètes. »

Le pape François « a pu exprimer sa gratitude pour les vœux à l’occasion de son quatre-vingt-cinquième anniversaire, apportés par le métropolite Hilarion en son nom et au nom du patriarche Cyrille ». Pour sa part, le pape a transmis ses meilleurs vœux au patriarche « qui a récemment célébré son 75e anniversaire ».

Au cours du traditionnel échange de cadeaux, le pape a donné au métropolite russe une mosaïque représentant la Vierge «synkatabasis de Dieu». Marie est représentée assise, formant avec ses mains les marches d’une échelle pour son Fils « qui vient dans notre monde pour accomplir la volonté du Père pour la rédemption de l’humanité », lit-on dans une note explicative en anglais. Le mot grec « synkatabasis » signifie « la condescendance », précise une note. Dans son discours devant les professeurs et étudiants de la faculté théologique de Marianum, en octobre 2020, le pape François avait expliqué : La Vierge « reçoit Jésus, et avec ses mains, comme des marches, elle le fait descendre. C’est la synkatabasis du Christ par l’intermédiaire de la Vierge Marie : la condescendance ».

L’œuvre est faite en forme d’un livre en bois avec la couverture incrustée représentant la basilique Saint-Pierre et la colonnade du Bernin.

Le pape François a aussi offert au métropolite Hilarion les principaux documents du pontificat, dont le message pour la Journée mondiale de la paix 2022 et la Déclaration sur la Fraternité humaine signée à Abu Dhabi le 4 février 2019.

Pour sa part, le métropolite Hilarion a offert au pape François « une icône de la Vierge du Signe » (Znamenie), une des icônes les plus vénérées en Russie. Présentant le cadeau, le président du département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou « a souligné que cette image est particulièrement chère au primat de l’Église orthodoxe russe, puisque dans l’église de l’Académie théologique de Saint-Pétersbourg, dont il est diplômé et dont il a été le recteur pendant dix ans, il existe une copie vénérée de cette icône de la Très Sainte Mère de Dieu », indique en russe le site du patriarcat de Moscou.

Source: ZENIT.ORG, le 22 décembre 2021