Pourquoi la Sainte-Lucie est-elle associée à la lumière ?

Sainte Lucie

Walters Art Museum | Wikipedia | CC BY-SA 3.0

Pourquoi la Sainte-Lucie est-elle associée à la lumière ?

Sainte Lucie, originaire de Syracuse en Sicile, et martyre chrétienne née à la fin du IIIème siècle après Jésus-Christ, est particulièrement fêtée dans les pays nordiques….

Dans le calendrier julien, le jour de la sainte Lucie correspondait au solstice d’hiver, d’où le fameux proverbe : « A la sainte Luce, le jour avance du saut d’une puce ». En effet, le solstice d’hiver est le premier jour à partir duquel le soleil se couche plus tard que la veille dans l’hémisphère nord. Depuis la création du calendrier grégorien, à la fin du XVIème siècle, la sainte Lucie se fête le 13 décembre. Si le proverbe s’en trouve erroné (le solstice étant autour du 21 décembre), cela n’empêche pas de nombreuses traditions de célébrer sainte Lucie.

Lucie, une sainte sicilienne

Jeune fille de noble famille, Lucie vivait à Syracuse, en Sicile à la toute fin du IIIème siècle. Ayant été exaucée de ses prières pour la guérison de sa mère, Lucie décida de distribuer sa fortune et de se consacrer aux pauvres. Mais son fiancé ne l’entendait pas de cette oreille. Lucie lui aurait demandé pourquoi il tenait tant à elle ; il lui aurait répondu : « Vos yeux ! » Alors, elle s’arracha les yeux et les lui offrit. La vierge Marie aurait rendu la vue à Lucie, avec des yeux encore plus beaux !

A l’époque, les chrétiens se cachaient dans les grottes pour prier, ils étaient en permanence persécutés. La nuit, Lucie leur apportait de la nourriture. Ayant besoin de ses 2 mains pour transporter mets et boissons, elle se coiffait d’une couronne de bougies allumées pour éclairer son chemin et garder les mains libres…. Finalement, son fiancé la dénonça aux autorités comme chrétienne et le consul ordonna de l’égorger : un coup d’épée lui trancha la gorge.

Sainte Lucie et les traditions scandinaves

Dans les pays nordiques où les nuits de novembre et décembre sont si longues et sombres avant les premières neiges, la Sainte Lucie représente déjà une victoire ! Pourtant si le soleil se couche plus tard que la veille, les jours continuent néanmoins de se raccourcir jusqu’au solstice d’hiver. Pour illuminer la longue nuit et se protéger des esprits malins, les Scandinaves choisissent une adolescente pour symboliser sainte Lucie, la porteuse de la lumière. On la coiffe d’une couronne de bougies qui rappelle l’action de la jeune martyre.

La joyeuse procession de la Sainte Lucie

Sainte Lucie est fêtée le matin dans toutes les familles scandinaves, et chaque entreprise, école ou ville choisit sa propre Lucie, qui vêtue d’une longue robe blanche ceinturée de rouge, et coiffée d’une couronne garnie de bougies, apporte sur un plateau, le café et les brioches au safran, les fameuses « lussebullar ». Aujourd’hui, c’est souvent le 12 au soir que « Lucie » accompagnée de ses demoiselles d’honneur, une bougie à la main et de garçons coiffés d’un chapeau conique garni d’étoiles, tous vêtus de blanc, visitent les maisons de retraite, les hôpitaux, ou même les supermarchés pour distribuer des pains au safran ou des biscuits au gingembre tout en entonnant des chants de Noël, inaugurant ainsi la période des fêtes et marquant la victoire de la lumière sur les ténèbres.

Source: ALETEIA, le 30 septembre .2017

pristelucie

Ô glorieuse Sainte-Lucie,

toi qui as uni à ta profession de foi

la gloire du martyre, obtiens-nous de professer ouvertement les vérités de l’Évangile et de marcher fidèles aux enseignements du Sauveur.

Ô Vierge de Syracuse, sois la lumière

de notre vie et le modèle de toutes

nos actions,de façon à ce qu’après

t’avoir imitée sur terre, nous puissions

jouir, avec toi, de la vision

du Seigneur. Amen.

(Sa Sainteté le pape Jean XXIII).

Permettez, nous vous en prions
Seigneur que l’intercession de
Sainte Lucie ranime notre ferveur.

Elle a gardé sa lampe allumée,
Elle s’est donnée à vous jusqu’au martyre.
A sa prière, faites que nous marchions
Dans la lumière de l’Evangile, afin 
de vous plaire en toutes choses.

O Sainte Lucie, vous qui avez obtenu
La guérison de votre mère, veuillez
Intercéder pour nous auprès de Dieu
Et nous obtenir la grâce que nous
Sollicitons (dites votre demande ) par Jésus-Christ
Notre Seigneur.

Amen

Sainte Lucie, tu as préféré te faire arracher les yeux plutôt que de renier ta foi et de profaner ton âme par le péché. Par un miracle extraordinaire, vous les avez remplacés par une autre paire d’yeux sains et parfaits pour récompenser votre vertu et votre foi.

Vous avez été nommée protectrice contre les maladies oculaires, et c’est pourquoi je viens à vous aujourd’hui pour protéger et guérir la maladie qui afflige mes yeux.

Oh ! Sainte Lumière, protégez et préservez la lumière de mes yeux afin que je puisse voir les beautés de la création, voir ma famille, l’éclat du soleil, la couleur des fleurs et le sourire des enfants.

Je prie pour que, par votre divine miséricorde, vous puissiez me guérir. Ôte ce problème de mes yeux et permets-moi de les récupérer pour le reste de mes jours.

Garde aussi les yeux de mon âme, et la foi grâce à laquelle je peux connaître Dieu, comprendre ses enseignements, reconnaître son amour pour moi et ne jamais perdre le chemin qui me mène à toi.

Amen !

Sainte Lucie,

toi qui as préféré qu’on t’arrache les yeux

plutôt que de renier ta foi et tâcher ton âme ;

Dieu, par un miracle extraordinaire,

t’a rendu deux autres yeux sains et parfaits

pour récompenser ta vertu et ta foi

et a fait de toi la protectrice contre les maladies des yeux.

Je recours à toi pour que tu protèges ma vue et soigne la maladie de mes yeux.

Ô sainte Lucie, conserve la lumière de mes yeux

pour que je puisse voir la beauté de la création.

Conserve aussi les yeux de mon âme, ma foi,

grâce à laquelle je peux reconnaître mon Dieu,

comprendre ses enseignements,

reconnaître son amour et ne jamais me tromper

sur le chemin qui me conduira où tu te trouves toi,

sainte Lucie, en compagnie des anges et des saints.

Sainte Lucie, protège mes yeux et conserve ma foi. Amen.