Une « neuvaine en temps de quarantaine » vous a été proposée par nos évêques – Diocèse LGF.

Neuvaine diocésaine
Par Diocèse LGF le vendredi 15 mai 2020 à 10h59

Communication à nos agents pastoraux/UP/paroisses/missions/communautés religieuses 

Une « neuvaine en temps de quarantaine » vous a été proposée par nos évêques. 

Ces neuf jours de prière commune auront lieu du dimanche 24 mai au lundi 1er juin. Les prières, disponibles sur le site du diocèse dès le 24 mai, seront proposées par diverses communautés religieuses. Vous pourrez les lire, chaque jour, ou alors vous joindre à nos évêques qui les reprendront lors de leurs messes quotidiennes, diffusées en direct* sur notre site internet, à 12h15. 

Du 24 mai au 1er juin, c’est …

  • … entre Ascension et Pentecôte : on invoquera donc l’Esprit-Saint.
  • … sur les dates du pèlerinage interdiocésain à Lourdes (qui a été reporté) : on invoquera Marie présente au cénacle avec les apôtres, et on lui demandera le réconfort des malades.
  • … dans un contexte de pandémie et d’incertitude : on invoquera Notre-Dame de Bourguillon, gardienne de la foi sur les lieux d’une ancienne léproserie.
  • … lundi de Pentecôte (jour de conclusion de cette neuvaine) dédié par le pape François à Marie Mère de l’Eglise, Marie invoquée à ce titre par Paul VI au terme du Concile Vatican II, appel au renouveau de l’Eglise ! 


Le Service diocésain de la communication 

* NOUVELLE HORAIRE DES MESSES :
Depuis le 15 mai, les messes des évêques sont disponibles en direct tous les jours du lundi au samedi à 12h15 et le dimanche à 10h30, sur notre site internet et sur notre chaîne YouTube. Les vidéos demeurent en ligne et peuvent être visionnées en tout temps. 

CRISE SANITAIRE : MGR CHARLES MOREROD INVITE LES PAROISSES À LA SOLIDARITÉ

Crise sanitaire : Mgr Charles Morerod invite les paroisses à la solidarité
Diocèse LGF le vendredi 15 mai 2020 à 14h48

Dans le contexte de crise sanitaire et économique actuelle, Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, souhaite que les églises de son diocèse, toujours ouvertes, deviennent des lieux de récolte de nourriture et de produits de première nécessité.

L’évêque demande aux paroisses de son diocèse, dès maintenant, de faire appel à la générosité des fidèles en les invitant à venir déposer des denrées alimentaires et produits de première nécessité et en assurant la distribution aux personnes dans le besoin, le tout dans le respect des normes sanitaires. 

Ces actions se poursuivront dès la reprise des messes publiques, où les fidèles – dans la mesure du possible et selon leurs moyens – pourront se rendre à l’église avec leurs « offrandes ». 

S’engager pour les plus démunis fait partie de la vie chrétienne. Le cas de pandémie a déjà révélé dans le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg une forte mobilisation (souvent œcuménique) dans l’accompagnement des plus fragiles. L’évêque remercie tous les acteurs de cette solidarité, parmi lesquels de nombreux bénévoles !

Aide fournie par l’Eglise aux démunis : Quelques exemples parmi d’autres dans le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg

Dans le canton de Vaud, ce sont plus de 440 familles qui sont soutenues directement par des distributions alimentaires, et 200 familles en collaboration avec des associations existantes. Le foyer Saint-Vincent de Paul, resté ouvert pendant la pandémie, accueille toujours des femmes et des enfants de la rue et l’église saint François à Renens offre un accueil de jour. 

Dans le canton de Genève, la « Pastorale des Milieux ouverts » propose, à la paroisse de Montbrillant, un repas est servi trois fois par semaine, suivi d’un moment de repos autour d’un café ou d’une activité de jardinage. Un espace douche, accès à un lave-linge, et un nouveau vestiaire ont été ouverts au Temple de la Servette. En collaboration avec cette action, la paroisse Sainte-Clotilde a lancé un appel sur les réseaux sociaux en en vue de collecter des biens de première nécessité. Grâce à la chaîne du bonheur et des dons privés des paniers sous forme de bons d’achat sont distribués à près de 100 familles. De plus, un soutien scolaire a été proposé, tout comme la confection de masques destinées aux personnes en situation précaire. 

Dans le canton de Neuchâtel, des livraisons de nourriture dans les familles sont en train d’être mises sur pied. 

Parmi les catholiques, de nombreuses personnes s’engagent, bénévolement, dans les rangs d’associations caritatives (sans lien ecclésial direct). 

Le Service diocésain de la communication