09.01.2022 – MESSE DU BAPTÊME DU SEIGNEUR

16 bébés baptisés par François dans la chapelle Sixtine

Après une annulation l’année dernière à cause des restrictions sanitaires, ce dimanche 9 janvier, le Pape François a baptisé 16 enfants d’employés du Vatican, lors de la messe de la fête du Baptême du Seigneur dans la chapelle Sixtine.

Sous les regards des prophètes et des sibylles de Michel-Ange peints il y a cinq siècles, neuf petites filles et sept petits garçons ont reçu le sacrement du baptême des mains de l’évêque de Rome, lors de la messe de la fête du Baptême du Seigneur, une célébration qui clôt le temps liturgique de Noël.         

Dans sa brève homélie, François est revenu sur le sens même de la cérémonie: «Ces enfants viennent aujourd’hui les pieds et l’âme nus pour recevoir la justification de Dieu, la force de Jésus, la force de continuer dans la vie, pour recevoir l’identité chrétienne», a-t-il expliqué aux enfants, parents, parrains et marraines présents, avant de rappeler le rôle des ces derniers. «Et vous, parents et parrains, vous devez garder cette identité. C’est votre tâche tout au long de votre vie : veiller à l’identité chrétienne de vos enfants.»

Chérir l’identité chrétienne

Veiller et chérir l’identité chrétienne de ces nouveaux baptisés est la tâche des parents, accompagnés des parrains et marraines, a insisté le souverain pontife: «C’est un travail de tous les jours, mais faites-les grandir avec la lumière qu’ils recevront aujourd’hui».

Comme à son habitude lors de cette cérémonie, le Saint-Père a invité parents et enfants à se mettre à l’aise: «Essayez de ne pas leur donner trop chaud ; libérez-les des choses, mettez-les à l’aise, bien, et s’ils ont faim, nourrissez-les tranquillement ici, devant le Seigneur. Pas de problème.» Les bébés ont déjà un esprit de bande, a-t-il dit en souriant, «un esprit d’être ensemble», et il suffit qu’un seul commence à pleurer pour que l’assemblée devienne musicale et «l’orchestre vient immédiatement».  

Ephata – Ouvre-toi

La messe s’est poursuivie avec le rite de l’eau. Appelant les couples de parents un par un, le Saint-Père a aspergé d’eau chacun des catéchumènes à l’aide d’une coquille de baptême en argent. Suivirent l’onction avec le saint-chrême, un mélange l’huile sainte et de parfum, qui symbolise le don de l’Esprit Saint et annonce la confirmation. 

Lors de la célébration, des vestes blanches ont été remises aux enfants, et une bougie a été confiée aux pères qui l’ont allumée à la flamme du cierge pascal, comme aux premiers temps de l’Église. Enfin, les concélébrants ont procédé au rite Ephata – Ouvre-toi, en faisant un signe de croix sur les oreilles et la bouche des nouveau-nés, car Jésus a ouvert les oreilles et la bouche du sourd-muet.

Source: VATICANNEWS, le 9 janvier 2022