« Je descendrai le samedi au purgatoire »

Saint Simon Stock, 1164-1265 (scapulaire de Notre-Dame du Mont Carmel)

En 1247, le général de l’Ordre du Carmel s’appelait Simon Stock, et il suppliait Marie, invoquée comme « Fleur du Carmel », ou « Étoile de la mer », de l’aider dans les difficultés institutionnelles du moment. C’est alors que le 16 juillet 1251, Marie apparaît à Simon Stock, accompagnée d’une multitude d’anges et lui dit, en lui  présentant le scapulaire : « Voici le privilège que je donne à toi et à tous les enfants du Carmel. Quiconque meurt revêtu de cet habit sera sauvé. »

La Sainte Vierge apparut plus tard à Jacques Duèse qui deviendra le pape Jean XXII, 196e pape de l’Église catholique, à partir de 1316. Lisons simplement l’extrait datant de 1465 rapportant ces paroles de la Vierge Marie au futur Pape :

« Quiconque entrera dans cet Ordre et observera dévotement ce genre de vie sera sauvé éternellement et délivré de la peine et de la coulpe (faute). Et si au jour de leur passage en l’autre vie, ils sont amenés au purgatoire, moi la Mère de la grâce, je descendrai le samediau purgatoire après leur mort et je délivrerai ceux que j’y trouverai et les ramènerai à la montagne et à la vie éternelle. »

C’est pourquoi le privilège lié au scapulaire est appelé « privilège sabbatin » (en référence au samedi). Le pape Léon XIII a précisé les conditions de ce privilège :

– porter le scapulaire, vivre la chasteté selon son état (il y a aussi une manière de vivre chastement l’union conjugale), prier le petit office de la Vierge Marie ou le chapelet.

Synthèse de Françoise Breynaert, docteur en théologie

Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

Source: https://us3.campaign-archive.com/?e=011dea2e3f&u=bbaf519c73482457368060b5b&id=6244acf94a