Des personnes démunies viennent soutenir le Pape devant l’hôpital Gemelli

Des personnes démunies viennent soutenir le Pape devant l’hôpital Gemelli

Sous les fenêtres de l’hôpital romain où est hospitalisé le Saint-Père depuis dimanche dernier, une vingtaine de personnes sans-abri prises en charge par le Vatican sont venues vendredi après-midi prier pour le Pape et le remercier de son action envers les pauvres. 

Alessandro Di Bussolo – Hôpital Gemelli de Rome

Ce soir, Jorge fêtera son 63e anniversaire avec les autres hôtes du Palazzo Migliori, l’immeuble offert par le Pape François pour accueillir des personnes défavorisées, situé à deux pas du Vatican. Mais ce vendredi après-midi, ce Péruvien qui vit en Italie depuis de nombreuses années, a voulu venir à l’hôpital Gemelli avec une vingtaine de ses compagnons. Tous ont souhaité prier pour le rétablissement du Saint-Père et lui dire « merci » pour son engagement envers les plus démunis.

Une générosité appréciée

Jorge porte entre ses mains une pancarte blanche aux bordures orange, sur laquelle il est inscrit «Pape François, nous sommes proches de toi». S’il avait pu monter dans la chambre du Souverain Pontife au 10e étage, il lui aurait dit: «que le Seigneur te bénisse et te donne encore de nombreuses années en bonne santé». Jorge, accueilli il y a six ans par la Communauté de Sant’Egidio, «souhaite au Pape que tout aille mieux très vite», comme il l’explique après avoir récité le Notre Père et chanté aux côtés du père Francesco Tedeschi, curé adjoint de la paroisse Santa Maria in Trastevere, siège historique de la Communauté.

«Nous sommes ici parce que les pauvres nous l’ont demandé»,confie Carlo Santoro, directeur du centre d’accueil du Palazzo Migliori. Tous sont «très reconnaissants envers le Pape pour toutes les structures du Vatican qu’il a ouvertes, comme celle que je coordonne, pour leur donner un endroit où dormir, mais aussi pour tout ce qu’il fait, comme donner des vaccins pour ceux qui vivent dans le besoin, à un moment où personne ne voulait vacciner les pauvres,remarque-t-il. Au cours de toutes ces années, François a été proche de chacun d’entre eux et, chaque jour, il invite tout le monde à être ami des pauvres».

Des fleurs pour le Pape François

Après être descendu de la petite colline où se pressent des journalistes, le groupe de sans-abri et d’animateurs de Sant’Egidio rejoint le parvis de l’hôpital et récite un autre Notre Père au pied de la statue de saint Jean-Paul II – le Pape polonais, qui a fait plusieurs séjours au Gemelli, avait rebaptisé l’hôpital le « Vatican III ». Maria, également logée au Palazzo Migliori, mène le petit groupe en procession jusqu’à l’atrium et remet un bouquet de fleurs à l’un des gendarmes du Vatican chargé de la sécurité du dixième étage. Un autre signe d’affection et de reconnaissance destiné au Saint-Père.

Source: VATICANNEWS, le 9 juillet 2021