Ce qu’Ursula von der Leyen a écrit au pape concernant la polémique sur le mot « Noël »

La présidente de la Commission européenne a écrit au pape François au début du mois de décembre. Cette lettre faisait suite à la polémique concernant l’emploi du terme « Noël » dans les communications officielles. Elle s’est expliquée auprès du Souverain pontife.

Rencontre entre le pape François et la présidente de la commission européenne Ursula von der Leyen, le 21 mai 2021 au Vatican. – AFP PHOTO /VATICAN MEDIA / HANDOUT

La Croix a révélé hier, mardi 21 décembre, qu’après la vive polémique concernant le terme « Noël » dans les communications officielles européennes, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, avait écrit au pape. Dans une lettre envoyée début décembre, elle partage au Souverain pontife son regret d’avoir vu cette polémique être déclenchée et rappelle les valeurs communes qui les unissent.

« L’héritage religieux de l’Europe »

Cette missive, plutôt courte d’après les informations du quotidien français, aurait eu pour objectif de rassurer le pape François après la vive polémique du début du mois de décembre. Ursula von der Leyen y souligne que les traités européens précisent que l’UE doit s’inspirer de « l’héritage culturel, religieux et humaniste de l’Europe ». Les traditions religieuses font partie de l’héritage européen, « célébrer Noël » y compris. Elle partage donc au pape François son mécontentement d’avoir vu cette polémique être déclenchée. En effet, à ses yeux, la « diversité » des traditions religieuses doivent justement être promues par la Commission européenne. Enfin, la lettre insiste sur la convergence des deux dirigeants, en particulier lorsque le pape se réfère aux pères fondateurs.À lire aussi

Un pas fait vers le Vatican ?

En novembre, la publication du Manuel de la communication inclusiveavait créé une vive polémique. Helena Dalli, Commissaire européenne à l’Egalité, y recommandait de ne plus utiliser le terme « Noël » dans les communications officielles. Par exemple, parler de « vacances de Noël » aurait été jugé trop peu « inclusif ». La publication de ce manuel a rapidement créé une vive polémique et entrainé de très nombreuses réactions dont celle très relayée de l’eurodéputé François-Xavier Bellamy. Le pape lui-même avait réagi à son retour de Grèce, comparant ce document à un acte dictatorial. On peut donc voir cette lettre comme un pas fait par Ursula von der Leyen vers le Vatican. Reste à savoir si cette lettre, reçue après la réaction du pape François, a réussi à apaiser la relation entre l’UE et le Souverain pontife.

Source: FAMILLE CHRÉTIENNE, le 22 décembre 2021