Le pape François évoque la dernière apparition de la Vierge Marie à Fatima

Le pape François offre une rose d'or à la Vierge de Fatima, 2017 © Vatican Media

Le Pape François Offre Une Rose D’or À La Vierge De Fatima, 2017 © Vatican Media

Le pape François évoque la dernière apparition de la Vierge Marie à Fatima

La Vierge se présente comme Notre Dame du Carmel

Le pape François a évoqué les apparitions de la Vierge Marie à Fatima (Portugal), ce 13 octobre 2021, lors de l’audience générale dans la Salle Paul VI du Vatican.

En  saluant les Italiens, le pape a rappelé: « Aujourd’hui, nous nous souvenons de la dernière apparition de Notre Dame de Fatima. Je vous confie tous à la Mère céleste de Dieu, afin qu’elle vous accompagne avec une tendresse maternelle sur votre chemin et vous réconforte dans les épreuves de la vie. »

En saluant les germanophones le pape avait dit: « Aujourd’hui, nous commémorons les apparitions de la Bienheureuse Vierge Marie à Fatima. Qu’elle nous conduise sur le chemin de la conversion et du repentir constants pour rencontrer le Christ, le soleil de justice. » Une allusion au « miracle du soleil ».

En anglais, le pape a évoqué la prière du rosaire, recommandé par la Vierge à Fatima: « En ce mois d’octobre, par l’intercession de Notre Dame du #Rosaire, puissions-nous grandir dans la liberté chrétienne que nous avons reçue au baptême. »

L’apparition du 13 octobre 1917 à la Cova da Iria, près de Fatima, couronnait les apparitions commencées le 13 mai. La Vierge Marie se présente aux pastoureaux Jacinta et Francisco Marto et à Lucia dos Santos « glorieuse, couronnée Reine du Ciel et de la Terre », a raconté sœur Lucie.

Mais c’est aussi le jour de ce que l’on a appelé le « Miracle du soleil » (O Milagre do Sol) , ou la « danse du soleil »: un phénomène observé le 13 octobre 1917 à Fatima à midi (heure solaire, 13 h30 heure légale de l’époque au Portugal), par 40 000 à 50 000 personnes, pendant environ 10 minutes à Cova da Iria. Quelques instant avant le phénomène, la pluie intense cessa. Les gens fermèrent leurs parapluies.

Ce phénomène a été couvert par la presse notamment par un photographe professionnel (cf. Photo).

Fatima, 13 octobre 1917 © hemerotecadigital.cm-lisboa.pt

Fatima, 13 octobre 1917 © hemerotecadigital.cm-lisboa.pt

Le dialogue des enfants et de la Vierge a été souvent traduit comme ici. Lucie commence:

« Que veut de moi Votre Grâce ?

– Je veux te dire que l’on fasse ici une chapelle en mon honneur. Je suis Notre-Dame du Rosaire. Que l’on continue toujours à réciter le chapelet tous les jours. La guerre va finir et les militaires rentreront bientôt chez eux.

J’avais beaucoup de choses à vous demander : de guérir quelques malades et de convertir quelques pécheurs, etc.

– Les uns oui, les autres non. Il faut qu’ils se corrigent, qu’ils demandent pardon pour leurs péchés. Que l’on n’offense pas davantage Dieu, Notre-Seigneur, car Il est déjà trop offensé!

– Vous ne voulez rien de plus de moi ?

– Non, je ne veux rien de plus de toi.

– Alors, moi, je ne demande rien non plus. »

Lucie dit alors :

« Elle s’en va ! Elle s’en va ! »

Certains dans la foule virent une nuée sur le chêne vert d’autres sentirent un parfum comme  auparavant le 19 août.

Puis Lucie s’écria :

« Regardez le soleil ! »

« Ouvrant alors les mains, raconte Lucie, Notre Dame les fit se réfléchir sur le soleil et, pendant qu’Elle s’élevait, le reflet de sa propre lumière continuait à se projeter sur le soleil. »

Des témoins ont déclaré: « Mais la grande preuve du miracle était que le soleil ne faisait pas mal aux yeux. »

En même temps, les trois enfants déclarèrent avoir eu trois visions: la Sainte Famille, Notre Dame des Douleurs et Notre Dame du Mont Carmel.

A la fin du phénomène du soleil, les gens ont constaté que leurs vêtements, auparavant trempés par la pluie, avaient complètement séché.

Le pape François s’est lui-même rendu à Fatima le 13 mai 2017, pour le centenaire des apparitions et il a canonisé les pastoureaux Jacinta et Francisco Marto.

Source: ZENIT.ORG, le 13 octobre 2021

Le pape François évoque la dernière apparition de la Vierge Marie à Fatima

Le pape François offre une rose d'or à la Vierge de Fatima, 2017 © Vatican Media

Le Pape François Offre Une Rose D’or À La Vierge De Fatima, 2017 © Vatican Media

Le pape François évoque la dernière apparition de la Vierge Marie à Fatima

La Vierge se présente comme Notre Dame du Carmel

Le pape François a évoqué les apparitions de la Vierge Marie à Fatima (Portugal), ce 13 octobre 2021, lors de l’audience générale dans la Salle Paul VI du Vatican.

En  saluant les Italiens, le pape a rappelé: « Aujourd’hui, nous nous souvenons de la dernière apparition de Notre Dame de Fatima. Je vous confie tous à la Mère céleste de Dieu, afin qu’elle vous accompagne avec une tendresse maternelle sur votre chemin et vous réconforte dans les épreuves de la vie. »

En saluant les germanophones le pape avait dit: « Aujourd’hui, nous commémorons les apparitions de la Bienheureuse Vierge Marie à Fatima. Qu’elle nous conduise sur le chemin de la conversion et du repentir constants pour rencontrer le Christ, le soleil de justice. » Une allusion au « miracle du soleil ».

En anglais, le pape a évoqué la prière du rosaire, recommandé par la Vierge à Fatima: « En ce mois d’octobre, par l’intercession de Notre Dame du #Rosaire, puissions-nous grandir dans la liberté chrétienne que nous avons reçue au baptême. »

L’apparition du 13 octobre 1917 à la Cova da Iria, près de Fatima, couronnait les apparitions commencées le 13 mai. La Vierge Marie se présente aux pastoureaux Jacinta et Francisco Marto et à Lucia dos Santos « glorieuse, couronnée Reine du Ciel et de la Terre », a raconté sœur Lucie.

Mais c’est aussi le jour de ce que l’on a appelé le « Miracle du soleil » (O Milagre do Sol) , ou la « danse du soleil »: un phénomène observé le 13 octobre 1917 à Fatima à midi (heure solaire, 13 h30 heure légale de l’époque au Portugal), par 40 000 à 50 000 personnes, pendant environ 10 minutes à Cova da Iria. Quelques instant avant le phénomène, la pluie intense cessa. Les gens fermèrent leurs parapluies.

Ce phénomène a été couvert par la presse notamment par un photographe professionnel (cf. Photo).

Fatima, 13 octobre 1917 © hemerotecadigital.cm-lisboa.pt

Fatima, 13 octobre 1917 © hemerotecadigital.cm-lisboa.pt

Le dialogue des enfants et de la Vierge a été souvent traduit comme ici. Lucie commence:

« Que veut de moi Votre Grâce ?

– Je veux te dire que l’on fasse ici une chapelle en mon honneur. Je suis Notre-Dame du Rosaire. Que l’on continue toujours à réciter le chapelet tous les jours. La guerre va finir et les militaires rentreront bientôt chez eux.

J’avais beaucoup de choses à vous demander : de guérir quelques malades et de convertir quelques pécheurs, etc.

– Les uns oui, les autres non. Il faut qu’ils se corrigent, qu’ils demandent pardon pour leurs péchés. Que l’on n’offense pas davantage Dieu, Notre-Seigneur, car Il est déjà trop offensé!

– Vous ne voulez rien de plus de moi ?

– Non, je ne veux rien de plus de toi.

– Alors, moi, je ne demande rien non plus. »

Lucie dit alors :

« Elle s’en va ! Elle s’en va ! »

Certains dans la foule virent une nuée sur le chêne vert d’autres sentirent un parfum comme  auparavant le 19 août.

Puis Lucie s’écria :

« Regardez le soleil ! »

« Ouvrant alors les mains, raconte Lucie, Notre Dame les fit se réfléchir sur le soleil et, pendant qu’Elle s’élevait, le reflet de sa propre lumière continuait à se projeter sur le soleil. »

Des témoins ont déclaré: « Mais la grande preuve du miracle était que le soleil ne faisait pas mal aux yeux. »

En même temps, les trois enfants déclarèrent avoir eu trois visions: la Sainte Famille, Notre Dame des Douleurs et Notre Dame du Mont Carmel.

A la fin du phénomène du soleil, les gens ont constaté que leurs vêtements, auparavant trempés par la pluie, avaient complètement séché.

Le pape François s’est lui-même rendu à Fatima le 13 mai 2017, pour le centenaire des apparitions et il a canonisé les pastoureaux Jacinta et Francisco Marto.

Source: ZENIT.ORG, le 13 octobre 2021