HYMNE ACATHISTE À LA MÈRE DE DIEU

HISTORIQUE :

Cette hymne acathiste fut chantée la première fois pour célébrer la protection que la Mère de Dieu offrit à la ville de Constantinople, lors de son siège en 626. La ville était assiégé par les armées arabes et musulmanes alors que l’empereur byzantin Héraclius était parti en guerre contre les Perses. Tandis que les quelques forces grecques présentes organisaient la défense de la Ville, le patriarche Serge implora la protection de la Mère de Dieu (dont l’attribut est Οδηγήτρια, Hodighitria c’est-à-dire « celle qui guide ») et le peuple de Constantinople fit une procession en portant son icône. La bataille fut gagnée.

« Et le peuple reconnaissant de Constantinople, rendant grâces à la Mère de Dieu, lui chanta une hymne toute la nuit, sans s’asseoir (acathiste), puisqu’elle n’avait pas cessé elle-même de veiller sur eux et qu’avec une surnaturelle puissance, elle avait remporté la victoire sur les ennemis. Depuis lors, en souvenir de ce prodige si grand et surnaturel, l’Église a pris l’habitude de consacrer cette fête à la Mère de Dieu, en ce temps de l’année où elle donna la victoire. Et on l’appelle acathiste, puisque c’est debout qu’elle fut alors célébrée par le clergé de la ville et par tout le peuple[2]. »

En 678 et en 718, Constantinople fut à nouveau sauvée par l’intercession de la Mère de Dieu[3] ; les citoyens de cette ville invoquèrent l’aide de la Vierge Marie à laquelle Constantinople était consacrée. En 678, la flotte du calife de Damas assiégea la ville mais dut se replier devant la résistance byzantine. Ainsi, après avoir expérimenté la protection de la Mère de Dieu, ils la remercièrent par des chants et des veilles en son nom. Debout, pendant toute la nuit, le peuple chanta l’Akathistos, la grande hymne à la Mère de Dieu, dont l’auteur est inconnu. Et lorsque Constantinople finit par tomber le 29 mai 1453, prise par les forces ottomanes conduites par Mehmet II, le patriarche Georges Scholarioss’adressa à la Mère de Dieu en disant : « Les fidèles ont cessé de vous invoquer pour sauver la ville, mais ils continuent à vous invoquer pour les garder toujours dans la foi des Pères de l’Église ».

Source: Wikipedia

PAROLES :

Un « acathiste » est une hymne que l’on écoute debout. L’Acathiste à la Mère de Dieu, le premier et le plus connu des acathistes, est typiquement célébré aux matines du samedi de la cinquième semaine du grand Carême. Chez les Grecs, les stances de l’acathiste sont distribuées sur les quatre premiers vendredis de Carême. L’acathiste doit son origine au siège de Constantinople en 626, lorsque le patriarche Serge, en l’absence de l’empereur Héraclius, organisa la défense de la cité et consacra la ville à la Mère De Dieu.


Réjouis-toi, rayonnement de joie, Réjouis-toi, par qui le mal a disparu, Réjouis-toi, tu relèves Adam de sa chute, Réjouis-toi, par toi Eve ne pleure plus.
R/ Réjouis-toi, ô mère du Sauveur, Alléluia, Alléluia, Alléluia !
Réjouis-toi, étoile annonciatrice du soleil levant, Réjouis-toi, par qui Dieu devient petit enfant, Réjouis-toi, car tu renouvelles toute créature, Réjouis-toi, en toi nous adorons le Créateur.
R/ Réjouis-toi, ô mère du Sauveur, Alléluia, Alléluia, Alléluia !
Réjouis-toi, par qui les cieux se réjouissent avec la terre, Réjouis-toi, par qui la terre jubile avec les cieux, Réjouis-toi, bouche silencieuse des apôtres,
Réjouis-toi, fermeté des témoins du Christ.
R/ Réjouis-toi, Marie comblée de grâces ! Alléluia, Alléluia, Alléluia !
Réjouis-toi, mère de la lumière sans déclin,
Réjouis-toi, aurore du jour véritable,
Réjouis-toi, qu’illumine le mystère de la Trinité
Réjouis-toi, allégresse de toutes les générations !
R/ Réjouis-toi, Marie comblée de grâces ! Alléluia, Alléluia, Alléluia ! Réjouis-toi, mère de l’Agneau et du Pasteur
Réjouis-toi, bergerie de l’unique troupeau,
Réjouis-toi, qui nous libères des oeuvres de ténèbres
Réjouis-toi, tu nous ouvres les portes du paradis
R/ Réjouis-toi, ô mère du Sauveur, Alléluia, Alléluia, Alléluia !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s