Tensions romaines

De Franca Giansoldati sur Il Messaggero via Il Sismografo :

Le père Georg et l’attaque contre le pape François : « Comme préfet, il m’a réduit de moitié ». Avec la mort de Ratzinger, la paix est terminée entre les conservateurs et les progressistes

Sur le parvis de Saint-Pierre, la dimension d’unité entre les 130 cardinaux présents n’est qu’apparente. Plutôt une projection idéale. Ce n’est pas un mystère que même les funérailles du Pontife émérite ont été influencées par les tensions qui agitent cycliquement le Collège des Cardinaux depuis des années. Questions doctrinales, approches sur la manière de gérer le Saint-Siège, craintes quant à d’éventuelles dissensions, licenciements abrupts et non motivés, népotisme. Avec la disparition de Ratzinger, qui n’est plus pontife depuis dix ans mais reste une référence pour une bonne partie de l’Église d’obédience plus conservatrice, le risque existe que la tranquillité jusqu’ici respectée se rompe. Ce ne sont plus les Bergogliens contre les Ratzingeriens, mais les conservateurs contre les innovateurs.

Et même le choix du père Georg Gänswein, secrétaire du défunt, de faire publier ses mémoires avec tout le contexte de ces années de silence passées au monastère Mater Ecclesiae, le jour même des funérailles, ne semble pas être un bon signe. Parmi ces pages, on découvre par exemple la douleur que François a causée à Ratzinger en voyant son propre travail être démantelé pièce par pièce par son successeur. A commencer par la question de la messe en latin qui a « brisé le cœur » de Benoît XVI.

Les révélations

Ou encore, autre révélation du livre, le choc qu’il a ressenti lorsqu’il a été démis de ses fonctions de préfet de la Maison pontificale en 2020. Le père Georg écrit : « J’étais choqué et sans voix ». Il se souvient qu’il avait déjà été évincé de certaines fonctions officielles il y a quelque temps. « Vous restez préfet mais à partir de demain vous ne reprendrez pas le travail ». Benoît XVI commente ironiquement à sa secrétaire : « Je crois que le pape François ne me fait plus confiance et veut que vous soyez mon tuteur… » ; Ratzinger écrit personnellement au pape argentin pour intercéder, mais rien ne change. Et Georg se décrit lui-même dans le livre comme suit : « J’étais un préfet réduit de moitié ».

Georg souligne également le choix personnel de Bergoglio de renoncer à vivre dans l’appartement apostolique. « L’espace personnel dans l’appartement papal est équivalent à l’espace de François dans l’appartement de Santa Marta ». Comme pour dire que les motivations étaient autres même si elles sont présentées comme un choix d’économie et de non gaspillage. Maintenant, pour l’ancien secrétaire de Ratzinger, l’inconnu plane sur son avenir. Bientôt, lui et les quatre Memores Domini – Rossella, Loredana, Carmela et Cristina – les femmes laïques de Communion et Libération qui vivaient dans le monastère sur la colline du Vatican, devront quitter le bâtiment dans lequel elles vivaient avec Ratzinger.

Futur

Le chef des évêques allemands, Monseigneur Georg Batzing, interrogé par les journalistes après les funérailles pour savoir s’il y avait déjà un rôle parmi les évêques en Allemagne pour l’ancien secrétaire de Ratzinger, a levé les mains : « Cela dépendra de la personne concernée et de ceux qui, dans la curie, s’occupent de cette question. Autre cardinal limogé par le pape François du jour au lendemain et sans raison, l’ancien préfet de la Congrégation de la foi se retrouve depuis sans rôle. En 2016, Gerhard Muller a reçu son congé par un coup de téléphone : « A partir de demain, tu ne viens plus au travail ». Le cardinal théologien de renommée internationale et éditeur de l’opera omnia de Ratzinger, a accepté docilement la décision. Aujourd’hui, il est un conférencier sollicité par les universités du monde entier. Parmi les cardinaux présents sur le parvis figurait Zen, le cardinal qui avait mis en garde Bergoglio contre l’accord signé avec Pékin. Zen ne cache pas son aversion pour la politique de ce pontificat. (mais il a été reçu le 6 janvier en privé par le pape ndB)

Source : IL SISMOGRAFO, le 6 janvier 2023

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s