Argentine: le Pape invite à prier pour les familles et les vocations

Notre-Dame du Rosaire à Rosario (Argentine). Notre-Dame du Rosaire à Rosario (Argentine).

Argentine: le Pape invite à prier pour les familles et les vocations

Dans son message vidéo adressé au diocèse argentin de Rosario dans la province de Sante Fe, à l’occasion de l’année mariale archidiocésaine, le Pape François exhorte à prier pour les familles, en particulier celles qui «souffrent de la pauvreté, de l’indigence, du manque de travail».

Amedeo Lomonaco – Cité du Vatican

L’année mariale diocésaine de Rosario en Argentine, du 7 octobre 2022 au 7 octobre 2023, ayant pour devise « Avec Marie du Rosaire, missionnaires de la paix« , est l’occasion de se souvenir et de garder vivantes les racines de la ville liées à la Vierge. C’est également un temps de grâce et de miséricorde pour une véritable et profonde conversion au Seigneur par l’intercession de Marie.

Sous la protection de Marie

Le Pape François, dans un message vidéo, appelle ainsi à prier pour les familles et les vocations, rappelant que le 3 mai prochain marquera les 250 ans de l’arrivée de l’image de la Vierge. «Nous voulons placer sous la protection de Marie les familles, en particulier celles qui souffrent de la pauvreté, du dénuement, du manque de travail», a-t-il déclaré. Le Saint-Père exhorte également à «placer les vocations sous la garde de la Mère de Dieu, en travaillant à une culture des vocations: vocations au mariage, à la vie consacrée, au sacerdoce».

Le fléau de l’insécurité à Rosario

Cette année mariale, souligne le Souverain pontife, est une année où l’Église va à la rencontre de tous avec «un cœur et un visage de missionnaire, ouvert». François invite ainsi les pèlerins à se rendre au sanctuaire marial de l’archidiocèse de Rosario, où se fait l’expérience de «l’amour de la Mère, de la proximité du Christ et de la miséricorde du Père», à travers le sacrement de la réconciliation et les indulgences que l’Église nous offre.

L’évêque de Rome est aussi revenu sur certains fléaux qui affectent la ville argentine, dénonçant en particulier les cas de violences enregistrés: «Nous voyons la violence partout, la violence dans la ville, l’insécurité. Dans la plupart des cas, la violence est causée par le trafic de drogue». Cette année 240 personnes y ont perdu la vie, dont des enfants, des adultes et des personnes âgées.

Source : VATICANNEWS, le 9 décembre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s