08.12.2022 – ANGÉLUS À ROME

Angélus: «Que l’Immaculée nous aide à préserver notre beauté du mal»

Avant de réciter la prière de l’Angélus en cette solennité de l’Immaculée Conception, le Pape François est revenu sur le courage de Marie qui a choisi le courage de dire « Oui » à Dieu. 

Olivier Bonnel – Cité du Vatican

Avant de réciter la prière de l’Angélus, le Pape François est revenu sur l’évangile de ce 8 décembre, où l’Église célèbre la Solennité de l’Immaculée Conception. Saint Luc relate la visite de l’Ange Gabriel à la Vierge Marie. «Il ne l’appelle pas par son nom, Marie, mais par un nouveau nom qu’elle ne connaissait pas: pleine de grâce» a souligné le Pape. «Pleine de grâce, et donc vide de péché, c’est le nom que Dieu lui donne et que nous célébrons aujourd’hui». 

Ce n’est qu’à ce moment-là que Marie a découvert sa véritable identité. «En effet, en l’appelant par ce nom, Dieu lui révèle son plus grand secret, qu’elle ignorait jusque-là». «Nous aussi, pécheurs, a poursuivi François, nous avons reçu un don initial qui a rempli notre vie, un bien plus grand que tout, une grâce originelle, dont, cependant, nous sommes souvent inconscients». Ce don est en effet celui de l’Esprit Saint reçu lors du baptême, «Dieu est descendu dans nos vies, nous sommes devenus ses enfants bien-aimés pour toujours». 

Marie nous amène à nous émerveiller de notre beauté

«Aujourd’hui, Marie, surprise par la grâce qui l’a rendue belle dès le premier instant de sa vie, nous amène à nous émerveiller de notre beauté. Nous pouvons le saisir à travers une image: celle de la robe blanche du baptême; elle nous rappelle que, sous le mal dont nous nous sommes souillés au fil des ans, il y a en nous un plus grand bien» a encore souligné le Saint-Père. A travers Marie, Dieu nous dit «Fils, fille, je t’aime et je suis toujours avec toi, tu es important pour moi, ta vie est précieuse». Le Pape a invité ainsi les fidèles à se souvenir de cette grâce originelle d’être aimés, dans les moments de découragement. 

La Parole de Dieu nous enseigne une autre chose importante, a poursuivi François: la préservation de notre beauté exige en effet un coût, un combat. L’Évangile nous montre «le courage de Marie, qui a dit « oui » à Dieu, qui a choisi le risque de Dieu» a t-il précisé. Il est difficile de choisir le bien, de garder le bien en nous, a encore expliqué le Souverain pontife, soulignant ces fois où «nous l’avons gaspillé en cédant à l’attrait du mal, en ne voyant que nos propres intérêts ou en faisant quelque chose qui polluerait notre cœur». 

Se confier à Marie chaque jour

Face à ces épreuves et limites, «nous avons aujourd’hui une bonne nouvelle, a encore expliqué le Saint-Père: Marie, la seule créature humaine sans péché de l’histoire, est avec nous dans la lutte, elle est notre sœur et surtout notre Mère. Et nous, qui luttons pour choisir le bien». Le Pape a ainsi exhorté les fidèles à ne pas hésiter à se confier à la Vierge Marie. «Tiens ma main, guide-moi: avec toi, j’aurai plus de force dans la lutte contre le mal, avec toi, je retrouverai ma beauté originelle». Que l’Immaculée nous aide à préserver notre beauté du mal, a-t-il conclu.

Source : VATICANNEWS, le 8 décembre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s