04.12.2022 – Noël au Vatican: inauguration du sapin et de la crèche

La crèche place Saint-Pierre, inaugurée le samedi 3 décembre 2022.
La crèche place Saint-Pierre, inaugurée le samedi 3 décembre 2022. (VATICAN MEDIA Divisione Foto)

Noël au Vatican: inauguration du sapin et de la crèche

La crèche de Noël entièrement en bois installée sur la place Saint-Pierre vient de Sutrio, dans le nord de l’Italie vers la frontière slovène tandis que le sapin blanc de 30 mètres provient du petit village de montagne de Rosello dans les Abruzzes, dans le centre. Une crèche sera installée dans la salle Paul VI, offerte cette année par le Guatemala. L’inauguration a lieu dans la soirée du 3 décembre. 

Vatican News

La crèche qui sera installée sur la place Saint-Pierre pour Noël 2022 provient de Sutrio, dans la province d’Udine dans le nord de l’Italie, l’un des villages les plus caractéristiques de la Carnia, dans le Frioul-Vénétie Julienne, près de la frontière slovène. Le majestueux sapin blanc (Abies alba) de 30 mètres vient lui des Abruzzes, précisément de Rosello, un petit village de montagne de seulement 182 habitants.

Une crèche sera également installée dans la salle Paul VI, offerte cette année par le gouvernement guatémaltèque. Il s’agit d’une représentation de la Nativité composée de la Sainte Famille et de trois anges. Tous sont fabriqués à la main par des artisans dans la tradition guatémaltèque, avec de grands tissus colorés, où la couleur or domine, et des statues en bois.

Inauguration de la crèche place Saint-Pierre

A cause de mauvais temps samedi 3 décembre, une partie de la cérémonie d’inauguration a eu lieu en salle Paul VI au Vatican. Un évenement présidé par le cardinal Fernando Vérgez Alzaga, président du gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican, en présence de sœur Raffaella Petrini, secrétaire générale du même gouvernorat. Dans la matinée, les délégations de Sutrio, Rosello et Guatemala ont été reçues en audience par le Pape François pour la remise officielle des cadeaux.

La crèche entièrement en bois

La crèche de Sutrio est entièrement réalisée en bois, avec une demi-sphère qui fait office de grotte, où est exposée la Sainte Famille, autour de laquelle sont placés des personnages grandeur nature. En plus des figures de la nativité, des personnages ordinaires effectuant des travaux ou des gestes symboliques sont exposés. Les statues en bois de cèdre sont sculptées à la main et respectent totalement l’environnement. De fait, le bois utilisé provient d’abattages planifiés par les pépiniéristes qui s’occupent de jardins publics ou privés, où des cèdres ont été plantés il y a plus de cent ans, de sorte qu’aucun arbre n’a été abattu pour fabriquer la crèche.

Les sculptures – exécutées selon la technique classique du «levare», avec des équipements mécaniques pour le dégrossissage (tronçonneuses), des ciseaux, des gouges et des râpes pour les différentes finitions manuelles – représentent l’Enfant Jésus avec les caractéristiques classiques du petit enveloppé dans des langes et couché dans une crèche. La Madone, placée à gauche de l’Enfant Jésus, est agenouillée, la tête couverte par le manteau et les bras tendus pour indiquer le Sauveur. Saint Joseph est représenté debout à droite de l’Enfant : d’une main il tient un bâton et de l’autre une petite lanterne pour éclairer la Grotte. Le bœuf et l’âne de part et d’autre de Marie et Joseph, et l’ange au-dessus de la Nativité à l’intérieur de la Grotte ne pouvaient pas manquer.

Les personnages

Parmi les personnages, on trouve le menuisier, occupé à travailler sur un banc, en l’honneur de tous les artisans du village de Sutrio. Un métier féminin typique de la Carnia est représenté par la tisserande qui, debout derrière un métier à tisser, observe la Nativité. On trouve ensuite le «Cramar», représentant d’une ancienne profession de marchand itinérant qui, quittant son village à pied et portant un coffre en bois sur ses épaules, allait de village en village pour vendre les quelques produits artisanaux créés par sa communauté. Au cours de ses longs voyages, il a rencontré de nombreuses personnes et familles qui l’ont accueilli et lui ont acheté ou plus souvent troqué d’autres objets. Le «Cramar» sera placé sur la scène alors qu’il se dirige vers la Nativité.

Une autre figure typique de la crèche, la bergère, est également censée symboliser la montagne qui, par ses ressources, fournit la nourriture aux animaux. La bergère est placée à genoux avec deux moutons à ses côtés et une «gerla», le panier typique des montagnes. Il y a aussi une famille, composée de trois personnages (un homme, une femme et un enfant) qui, unis dans une étreinte, se tiennent devant la Grotte. Puis il y a deux enfants qui, dans des positions différentes dans la Crèche, représentent les espoirs de la vie et du monde.

Deux autres figures symboliques: un homme aide l’autre à se lever pour retourner à la Grotte. C’est un rappel de la solidarité qui s’exerce notamment dans des milieux tels que la montagne. Les Rois Mages, qui seront placés le long de la rampe menant à la Grotte, ne pouvaient pas manquer. Sutrio, au cœur de la Carnia, possède une importante tradition de travail du bois et organise chaque année en septembre un événement culturel intitulé « La magie du bois ». Le village est en effet devenu un point de référence pour de nombreux artistes venant non seulement des Alpes italiennes, mais aussi de l’Autriche et de la Slovaquie voisines.

Le sapin argenté de Rosello

Quant au sapin argenté, il provient de Rosello, un village situé au milieu du Sangro parmi les beautés naturelles de ce qui était autrefois l’Abruzzo Citeriore, à la frontière avec le Molise, dans le centre de l’Italie. C’est un ancien village d’origine médiévale, qui semble devoir sa naissance aux moines bénédictins de l’abbaye de San Giovanni in Verde au début du Moyen Âge. Au XIIe siècle, Rosello est mentionné pour la première fois dans un document. Juste à la sortie du village se trouve le hameau de Giuliopoli, avec l’église de San Tommaso et le château, et la célèbre réserve naturelle régionale Abetina di Rosello. Il abrite le noyau de sapins blancs le mieux préservé d’Italie, dont le plus grand arbre spontané: un sapin argenté de près de 54 mètres de haut.

Les décorations de l’arbre, qui sera exposé sur la place Saint-Pierre, ont été réalisées par les jeunes de l’établissement résidentiel de réhabilitation psychiatrique La Quadrifoglio. Un lieu de soins où les hôtes, pleinement intégrés dans le tissu social de Rosello, peuvent s’engager dans un parcours de réadaptation individualisé, partant de l’observation et du confinement des symptômes dysfonctionnels dus à leur pathologie pour arriver à une autonomie maximale dans la vie quotidienne.

L’arbre et les crèches resteront exposés jusqu’à la fin du temps de Noël, qui coïncide avec la fête du Baptême du Seigneur, le dimanche 8 janvier 2023.

Source : VATICANNEWS, le 4 décembre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s