04.12.2022 – ANGÉLUS À ROME

Angélus: le temps de l’Avent, une occasion de conversion

En ce temps de l’Avent, le Pape François invite à «confesser ses péchés» afin de recevoir le pardon de Dieu. Le Pontife exhorte également à profiter de cette période pour faire preuve d’humilité, en s’excusant «auprès de ceux que nous avons offensés», car avec Jésus, il y a toujours une possibilité de recommencer. 

Myriam Sandouno – Cité du Vatican

Dans sa méditation avant la prière de l’angélus ce dimanche 4 décembre, François s’est focalisé sur l’hypocrisie capable «de ruiner les réalités les plus sacrées», et l’humilité qui nous rapproche plus de Dieu. Le Saint-Père est d’abord revenu sur la figure de Jean Baptiste, dont parle l’Évangile du jour, et que l’Église propose comme compagnon principal chaque année, pendant le temps de l’Avent. Cet homme austère et radical qui baptisait dans l’eau en vue de la conversion du peuple affirmait ceci: «Repentez-vous, car le royaume des cieux est tout proche!». 

L’hyprocrisie, source de ruine

Derrière ce caractère ferme et dur de Jean Baptiste, se cache «un homme allergique à la duplicité», fait remarquer le Pape. Car «lorsque les Pharisiens et les Sadducéens, connus pour leur hypocrisie, s’approchent de lui, sa « réaction allergique », est très forte! Certains d’entre eux, en fait, sont probablement venus à lui par curiosité ou par opportunisme, Jean était devenu en effet, si populaire».

En réalité, ils pensaient n’avoir besoin de rien, et face à l’appel de Jean Baptiste, ils se justifiaient, disant: «Nous avons Abraham pour père». Ces Pharisiens et Sadducéens n’ont malheureusement pas saisi cette occasion de grâce offerte, estime François, la duplicité et la présomption ayant fait barrière à l’opportunité de commencer une nouvelle vie. C’est pourquoi, rappelle le Pontife, Jean leur dit: « Produisez donc un fruit digne de la conversion! »

Le Pape souligne également que «l’hypocrisie est le plus grand danger, car elle peut ruiner même les réalités les plus sacrées». Ce qui explique les attitudes «dures de Jésus et Jean Baptiste» à l’endroit des hypocrites, afin de les conduire au changement.

L’humilité

Ce dimanche, depuis la fenêtre du Palais apostolique, le Saint-Père a rappelé aux chrétiens de se vêtir du manteau «d’humilité» pour recevoir Dieu. «Il faut descendre du piédestal et se plonger dans l’eau du repentir» a lancé l’Évêque de Rome, soulignant que ceux qui «se sentaient pécheurs affluèrent vers Jean et, confessant leurs péchés, furent baptisés».

Revenant sur l’attitude des pharisiens, François relève que nous réagissons parfois de la même manière: «Peut-être regardons-nous les autres de haut, pensant que nous sommes meilleurs qu’eux, que nous tenons notre propre vie entre nos mains, que nous n’avons pas besoin de Dieu, de l’Église, de nos frères et sœurs au quotidien».

L’évêque de Rome invite donc à saisir ce temps de l’Avent, un temps de grâce idéal pour un changement de comportement, pour se libérer du sentiment de l’hypocrisie et l’autosuffisance, faire preuve d’humilité avec les autres, confesser ses péchés, recevoir le pardon de Dieu, demander pardon à ceux que nous avons offensés. Et pour arriver à une nouvelle vie, a encore insisté le Pape, il n’y a qu’une seule voie: l’humilité. En conclusion, le Saint-Père souligne cette chance de toujours recommencer, prendre un nouveau départ, et le Christ qui ne se lasse jamais, nous y attend.

Source : VATICANNEWS, le 4 décembre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s