Le Pape invite à annoncer la Parole à ceux qui ne connaissent pas le Christ

Le Pape et les membres du Collège pontifical latino-américain, le 28 novembre 2022. Le Pape et les membres du Collège pontifical latino-américain, le 28 novembre 2022. (Vatican Media)

Le Pape invite à annoncer la Parole à ceux qui ne connaissent pas le Christ

Ce lundi 28 novembre, le Pape François a reçu au Vatican les membres du Collège pontifical latino-américain. Il les a exhortés être des disciples et des missionnaires, proclamant l’Évangile «à ceux qui n’ont pas encore fait l’expérience de l’amour et de la miséricorde du Seigneur». 

Myriam Sandouno – Cité du Vatican

Dans son discours, le Pape François a manifesté sa joie de recevoir les membres du Collège pontifical latino-américain. Pour lui, ces années qu’ils passent à Rome sont une grâce que le Seigneur leur accorde pour approfondir leur formation, tant au niveau intellectuel qu’académique, mais également pour faire l’expérience de la richesse et de la diversité de l’Église universelle.

«Cette richesse et cette diversité caractérisent également nos peuples d’Amérique latine», dit le Pape, où ils retourneront pour continuer à être les bergers du troupeau que l’Église leur a confié.

La force du Saint-Esprit

Pendant cette rencontre, François est revenu sur l’action de l’Esprit-Saint sur les premiers chrétiens, qui étaient également issus de peuples et de cultures divers. Le Pape a expliqué que par sa présence, «d’un seul cœur et d’une seule âme» ils parlaient «le même langage, celui de l’amour», ce qui leur a permis également d’être des disciples et des missionnaires de Jésus jusqu’aux extrémités de la terre.

Être disciples et missionnaires

Au cours de son intervention, le Pape François est revenu sur la vie de l’apôtre André allé à la rencontre du Christ, qui a vu sa vie «changer radicalement». «Il n’était plus le même qu’avant» souligne-t-il et «il ne pouvait qu’aller proclamer ce qu’il avait vécu». C’est ainsi qu’André, fêté le 30 novembre, a fait ses débuts en tant que «missionnaire», affirme-t-il, soulignant qu’il est aujourd’hui important d’annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus au monde, «surtout à ceux qui n’ont pas encore fait l’expérience de l’amour et de la miséricorde du Seigneur». «Sortir, se déplacer, apporter la joie de l’Évangile, c’est cela être missionnaire», a-t-il ajouté.

Pour le Pontife, être avec Jésus et l’annoncer, signifie également «être avec les pauvres, les migrants, les malades, les prisonniers, les plus petits et les plus oubliés de la société», pour partager la vie avec eux et leur annoncer l’amour inconditionnel de Dieu. Parce que «Jésus est présent dans ces frères et sœurs les plus vulnérables, il nous y attend d’une manière particulière», déclare-t-il.

Ce 28 novembre, François a aussi invité les membres du Collège pontifical latino-américain à renouveler sa «rencontre quotidienne avec le Seigneur, partager sa Parole, rester en silence devant lui pour voir ce qu’il nous dit, ce qu’il fait, comment il ressent, comment il se tait, comment il aime». Le Pape exhorte à céder la place au Seigneur dans nos vies: «permettons-lui d’être la Parole dans nos vies», dit-il. «Ne l’empêchons pas d’agir dans notre ministère à la première personne – laissons Jésus avoir une voix active dans chacune de nos décisions! Nous sommes ses ministres, nous Lui appartenons et il nous a appelés à être avec Lui», a souligné le Saint-Père.

Source : VATICANNEWS, le 28 novembre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s