Une semaine mondiale pour défendre la liberté religieuse

En 2018, la ville de Venise s'était parée de rouge pour faire mémoire des chrétiens persécutés.En 2018, la ville de Venise s’était parée de rouge pour faire mémoire des chrétiens persécutés.

Une semaine mondiale pour défendre la liberté religieuse

Du 16 au 23 novembre, l’Association Aide à l’Église en Détresse (AED) organise une campagne pour attirer l’attention sur la liberté religieuse et les chrétiens persécutés dans le monde. Des temps de prière et de témoignages se tiendront sur les cinq continents. 

La branche internationale de l’Aide à l’Église en Détresse (AED) lance du 16 au 23 novembre une grande campagne afin de sensibiliser sur la liberté religieuse et la persécution des chrétiens. Intitulée #RedWeek (#SemaineRouge), cetta campagne se déroulera sur tous les continents. Comme les années précédentes dans certains pays, des églises et bâtiments emblématiques seront illuminés en rouge. 

Cette #Redweek débutera le 16 novembre, à Londres, par la présentation officiel du rapport « Persécutés et oubliés ? – un rapport sur les chrétiens opprimés pour leur foi 2020-22 » devant le parlement britannique. Cette campagne de sensibilisation va se décliner dans de nombreux pays et sera marquée par des temps de prière et de réflexion et des conférences. Sur le continent latino-américain par exemple, AED Colombie a invité Sœur Gloria Narvaez, une religieuse détenue par des terroristes islamistes au Sahel pendant cinq ans, à partager son expérience à Bogota et Medellin.

Des bâtiments illuminés de rouge

En France, les cloches sonneront dans 100 églises du pays et une table ronde se tiendra au Collège des Bernardins à Paris, suivie d’une veillée de prière à Montmartre le 23 novembre, avec le témoignage de Mgr Ndagoso, archevêque de Kaduna, au Nigeria. L’Allemagne elle a invité des personnalités venues d’Irak, du Nigeria et du Pakistan à témoigner dans les cathédrales de Ratisbonne, Mayence ou Augsbourg. 

L’idée d’une semaine dédiée à la liberté religieuse est née en 2015 au Brésil quand la branche locale d’AED avait fait illuminer en rouge le monument du Christ Rédempteur à Rio de Janeiro pour attirer l’attention sur la persécution des chrétiens en Irak. Depuis cette date, un mercredi de novembre est consacré à la liberté religieuse et des initiatives se sont développées dans de nombreux pays, à commencer par l’illumination de certains édifices. L’AED France elle organise la « nuit des témoins », soirée de prière et de rencontres.

Source: VATICANNEWS, le 12 novembre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s