09.10.2022 – ANGÉLUS À ROME

Angélus: le Pape invite à tirer les leçons du contexte historique de Vatican II

Au terme de la messe de canonisation de Mgr Giovanni Scalabrini et d’Artemide Zatti, dimanche 9 octobre, le Pape François a prononcé quelques paroles avant de réciter l’angélus, devant les fidèles réunis place Saint-Pierre. L’évêque de Rome a évoqué la béatification dimanche en Italie d’une religieuse capucine clarisse, le soixantième anniversaire du Concile Vatican II, ainsi que la tragique attaque survenue en Thaïlande.

Le Pape François au terme de la messe de canonisation des bienheureux Artemide Zatti et Mgr Scalabrini, le 9 octobre 2022, devant 30 000 fidèles place Saint-Pierre de Rome.

«Avant de conclure cette célébration eucharistique, je salue et remercie tous ceux qui sont venus honorer les nouveaux saints. Je salue les cardinaux, les évêques, les prêtres, les personnes consacrées, en particulier les hommes et femmes missionnaires de Saint Charles Borromée et les frères coadjuteurs salésiens», a déclaré le Saint-Père à propos des nouveaux saints Artemide Zatti et Scalabrini.

Béatification de sœur Maria Costanza Panas, clarisse italienne

La béatification aujourd’hui à Fabriano dans la région des Marches (Italie centrale) de Maria Costanza Panas a aussi été saluée par le Pape. Cette religieuse capucine clarisse a vécu au monastère de Fabriano de 1917 à 1963, date à laquelle elle est partie au ciel. «Elle accueillait tous ceux qui frappaient à la porte du monastère, insufflant à chacun sérénité et confiance. Dans ses dernières années, gravement malade, elle a offert ses souffrances pour le Concile Vatican II, dont le 60e anniversaire tombe après-demain», a souligné François, priant pour son intercession: «Que la bienheureuse Maria Constanza nous aide à être toujours confiants en Dieu et accueillants envers notre prochain».

Anniversaire du Concile Vatican II 

À propos du début du Concile, il y a 60 ans, «nous ne pouvons pas oublier le danger de guerre nucléaire qui menaçait le monde à cette époque», a d’emblée remarqué le Pape, s’interrogeant: «Pourquoi ne pas tirer les leçons de l’histoire? Même à cette époque, il y avait des conflits et de grandes tensions, mais la voie pacifique a été choisie». Et le Pape d’abonder: «Il est écrit dans la Bible: « Ainsi parle le Seigneur: « ainsi parle le Seigneur: Arrêtez-vous en chemin et voyez, interrogez les sentiers de toujours. Où donc est le chemin du bien? Suivez-le, et trouvez pour vous-mêmes le repos». (Jérémie 6:16)

Attaque dans une crèche de Thaïlande

Enfin, l’évêque de Rome a une nouvelle fois assuré ses prières aux victimes «de l’acte de violence insensé» qui s’est produit il y a trois jours en Thaïlande, et qui a visé des enfants. «Avec émotion, je confie au Père de la vie, en particulier, les petits enfants et leurs familles. Et maintenant, tournons-nous vers la Vierge Marie, afin qu’elle nous aide à être des témoins de l’Évangile, animés par l’exemple des saints», a conclu le Saint-Père.

Source: VATICANNEWS, le 9 octobre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s