Appel du Pape: la terre mère gémit et nous supplie d’arrêter nos abus

Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création célébrée 1er septembre. Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création célébrée 1er septembre. (Google Earth / Maxar Technologies)

Appel du Pape: la terre mère gémit et nous supplie d’arrêter nos abus

Lors de l’audience générale ce mercredi 31 août, tenue dans la salle Paul VI au Vatican, la pensée du Pape s’est tournée vers notre maison commune, rappelant la célébration de la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création le 1er septembre. François a alerté sur les «abus infligés à la terre», invitant à prendre soin d’elle. 

Adriana Masotti, Myriam Sandouno – Cité du Vatican

«Écouter la voix de la création», tel est le thème choisi cette année, pour la célébration de la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création le jeudi 1er septembre. Au cours de l’audience générale de ce mercredi 31 août, François a souhaité que ce thème suscite en chacun, «un engagement concret à prendre soin de notre maison commune». À la merci de nos excès consuméristes, a alerté le Saint-Père, «notre sœur la terre mère gémit et nous supplie d’arrêter nos abus et sa destruction». En ce temps de la création, le Pape a invité à prier «pour que les sommets COP27 et COP15 des Nations unies puissent unir la famille humaine, afin de s’attaquer de manière décisive à la double crise du climat et de la perte de biodiversité».

La création, une chanson douce et un cri amer

Dans son message pour la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création 2022, le Pape François insiste sur la situation critique de notre planète. Alors que François écrit que la voix de la nature est un «doux chant» de louange au Seigneur pour ce qu’il a fait, elle est aussi devenue aujourd’hui un «cri amer qui se plaint de nos mauvais traitements humains». Le cri de la terre, nous rappelle François, s’accompagne de celui des populations les plus pauvres, éprouvées par les changements climatiques, les sécheresses et les inondations soudaines, mais aussi par l’arrogance et la soif de richesse de ceux qui, sourds aux besoins du bien commun et des générations futures, n’hésitent pas à exploiter sans limite l’eau et la terre.

Décisions politiques et nouveaux modes de vie

Le Pape s’associe donc aux autres Églises chrétiennes, au Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, aux institutions, aux scientifiques, aux jeunes et aux nombreuses associations qui demandent des décisions politiques sérieuses, pour arrêter l’effondrement de la planète, mais souligne qu’un changement dans le style de vie quotidien de chacun d’entre nous est également indispensable. Dans le message, il propose à nouveau un passage de Laudato Si’ dans lequel il écrit: «Vivre la vocation de gardien de l’œuvre de Dieu est une partie essentielle d’une existence vertueuse, ce n’est pas quelque chose d’optionnel ou même un aspect secondaire de l’expérience chrétienne».

Instituée dans l’Église catholique par le Pape François en 2015, cette journée est une opportunité pour chaque chrétien de renouveler son adhésion personnelle à sa vocation de gardien de la création. Elle est célébrée par les communautés chrétiennes du 1er septembre au 4 octobre.

Source: VATICANNEWS, le 31 août 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s