Kinshasa et Rome prieront ensemble dimanche 3 juillet

Chapelle de la communauté congolaise de Rome. Chapelle de la communauté congolaise de Rome.

Kinshasa et Rome prieront ensemble dimanche 3 juillet

Tandis que la communauté congolaise de Rome prépare dans l’enthousiasme la messe que le Pape François célèbre à son intention dimanche 3 juillet en la basilique Saint-Pierre, les fidèles de Kinshasa, participeront simultanément à une messe présidée, au nom du Pape, par le cardinal Secrétaire d’état Pietro Parolin sur place. 

Marie-José Muando Buabualo – Cité du Vatican

Après le report à une date encore à définir, du voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud, le Saint-Père a voulu consoler la communauté congolaise de Rome, en célébrant dimanche 3 juillet une messe à leur intention en la basilique Saint-Pierre.

Pour l’abbé Sylvestre Adesenge, aumônier de la communauté congolaise catholique de Rome, la préparation de la messe de dimanche est vécue comme un moment de proximité pour ceux qui auraient souhaité accompagner le voyage du Pape dans leur pays d’origine. D’où la grande mobilisation pour vivre ce moment de prière autour du Pape François et en communion avec la communauté chrétienne de Kinshasa.

Au même moment dans la capitale congolaise, envoyé spécialement par François pour le représenter, le cardinal Pietro Parolin célèbrera la messe avec les fidèles de Kinshasa. L’aumônier des congolais catholiques de Rome voit dans la présence du cardinal Parolin à Kinshasa, un signe de la compassion du Saint-Père. Le renvoi du voyage du Pape qui était jusque-là, vécu comme un moment de déception, s’est transformé en «un moment de consolation du Saint-Père envers le peuple congolais, qui reste dans l’attente de sa visite», commente ainsi l’aumônier,  et un temps de communion entre les communautés congolaises de Rome et Kinshasa.

«Avec Kinshasa, la République démocratique du Congo toute entière sera en prière le 3 juillet pour célébrer la présence du Pape sur son territoire, à travers son légat, le cardinal Parolin», souligne l’abbé Adesenge, ajoutant que le choix de l’esplanade du palais du peuple, le Parlement congolais, pour la célébration, a pour but de réunir tous les congolais soucieux de prier ensemble à cette occasion. «Le Pape a voulu qu’à cette heure-là [9h30 ndlr], à Kinshasa, au Congo, et au Vatican», l’on puisse célébrer en communion avec lui, son attachement et sa compassion pour le peuple congolais qui souffre des effets de la guerre.

Source: VATICANNEWS, le 2 juillet 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s