Nigeria: au moins trois morts dans une nouvelle attaque contre une église catholique

Une messe d'enterrement à l'église catholique St François, dans l'Etat d'Ondo, au Nigeria, le 17 juin 2022. Une messe d’enterrement à l’église catholique St François, dans l’Etat d’Ondo, au Nigeria, le 17 juin 2022.

Nigeria: au moins trois morts dans une nouvelle attaque contre une église catholique

Un groupe terroriste, composé de plusieurs hommes armés, a ouvert le feu pendant la messe le 19 juin après avoir attaqué plusieurs villages de l’Etat de Kaduna. Ils ont abattu trois personnes et ont enlevé 36 autres, ont informé ce lundi les autorités nigérianes. 

Vatican News

Au moins trois personnes ont été tuées et trente-six enlevées, selon le bilan d’une nouvelle attaque au Nigeria, survenue dimanche 19 juin contre les fidèles de l’église catholique de Saint-Moïse, dans l’État de Kaduna (centre-ouest du pays). Le commando terroriste a attaqué les fidèles au cours de la messe dominicale, abattant trois personnes et blessant plus ou moins gravement d’autres, rapporte l’Agence Fides.

Les ravisseurs ont ensuite «libéré deux otages, dont un chef de communauté. Trente-quatre personnes sont toujours entre les mains des bandits», ont informé de leur côté les autorités nigérianes. Les victimes ont toutes été emmenées d’urgence à l’hôpital de la région.

Nouvelles attaques et assauts dans l’église

Selon des sources officielles, le commando, composé de plusieurs hommes armés, est arrivé en mouvement et a pris d’assaut plusieurs villages, à commencer par celui d’Ungwan Fada. Dans le village de Robuh, des attaques ont été perpétrées contre les fidèles de l’église baptiste de Maranatha et de l’église catholique Saint-Moïse. Le village de Robuh, rappelle l’agence Fides, avait déjà été attaqué le 5 janvier 2022 et auparavant, le 27 avril 2020.

Les fidèles de l’Église catholique et ceux de l’Église méthodiste avaient pour cette raison décidé de tenir les offices dominicaux à 7 heures du matin, afin de permettre aux participants de rentrer chez eux le plus tôt possible. Ce dimanche 19 juin, les assaillants ont lancé l’attaque peu après 7 heures du matin.

Le Nigeria est secoué, depuis plusieurs mois, par des attaques tragiques. Le Dimanche 5 juin, une quarantaine de fidèles ont perdu la vie lors de l’assaut contre l’église Saint-François-Xavier d’Owo, dans l’État d’Ondo, au sud-ouest du Nigeria.

Source: VATICANNEWS, le 20 juin 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s