L’Église orthodoxe ukrainienne se sépare de Moscou

Laure des Grottes de Kiev Laure des Grottes de Kiev

L’Église orthodoxe ukrainienne se sépare de Moscou

La guerre en Ukraine n’a cessé depuis l’ouverture des hostilités de créer des dissensions au sein des Églises orthodoxes. L’indépendance de l’Église orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Moscou à laquelle elle était rattachée en est le dernier épisode. 

Vatican News

Dès le début de l’invasion russe de l’Ukraine, les autorités orthodoxes ukrainiennes relevant du Patriarcat de Moscou avaient exprimé leur opposition au conflit et avaient pris leurs distances du patriarche Kirill, qui n’a caché son soutien à la politique du gouvernement russe. La guerre se poursuivant, les dissensions entre les sièges de Kiev et de Moscou sont allées croissantes. Vendredi 27 mai, l’assemblée clérico-laïque de l’Église orthodoxe ukrainienne, convoquée dans la capitale, a déclaré «sa pleine indépendance» du Patriarcat de Moscou. «Nous ne sommes pas d’accord avec le patriarche moscovite Kirill (…) en ce qui concerne la guerre en Ukraine», a expliqué dans un communiqué l’Église orthodoxe ukrainienne. «Le concile condamne la guerre, qui est une violation du commandement de Dieu, Tu ne tueras point, et exprime ses condoléances à tous ceux qui souffrent à cause de la guerre», ajoute le texte.

Selon le communiqué, les relations avec le Patriarcat étaient «compliquées ou inexistantes»depuis la déclaration de la loi martiale en Ukraine. L’Église ukrainienne précise rejeter totalement la position du patriarche Kirill à propos de la guerre. «Non seulement il n’a pas condamné l’agression militaire de la Russie, mais il n’a pas non plus trouvé de mots pour le peuple ukrainien qui souffre», a déclaré le porte-parole de l’Église. Aucune précision pour le moment n’a été donnée sur l’avenir de cette Église et si elle reconnaitra l’autorité du Patriarcat de Constantinople comme l’a déjà fait l’Église orthodoxe d’Ukraine qui s’était séparée en 2019 de Moscou.

Le métropolite Hilarion, président du département des Relations ecclésiastiques extérieurs du Patriarcat de Moscou a réagi, déclarant dans un message vidéo qu’«avec les décisions d’hier, l’Église orthodoxe ukrainienne a démontré une fois de plus qu’elle est pleinement autonome, que le centre de son Église n’est pas à Moscou, mais à Kiev, et qu’elle ne dépend pas de Moscou sur le plan administratif, financier ou autre. L’unité entre l’Église orthodoxe russe et l’Église ukrainienne est préservée et nous continuerons à renforcer cette unité, nous continuerons à prier pour notre sainte Église orthodoxe unie».

Source: VATICANNEWS, le 28 mai 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s