09.05.2022 – SAINT DU JOUR

St Georges Preca

St Georges Preca

PRÊTRE ET FOND. († 1962)

De « Societas Doctrinae Christianae »

 

Ġorġ Preca naît le 2 février 1880 à La Vallette (Malte). Après ses études, il entra au séminaire de Malte, où il étudia la théologie, et décida de devenir prêtre.

L’ordination sacerdotale eut lieu le 22 décembre 1906. En 1907, il réunit un groupe de jeunes laïcs pour les former à la vie ascétique et dans les principes catholiques, afin de les envoyer évangéliser la population. Cette date marqua le début de la « Societas Doctrinae Christianae ». Son groupe fut également appelé par ses membres « MUSEUM », acrostiche de « Magister utinam sequatur Evangelium universus mundus! » (Ô Maître, puisse le monde entier suivre l’Évangile !). 

En 1910, il inaugura une section féminine avec l’aide de Giannina Cutajar. Peu à peu se définit le profil de la Société: des laïcs travailleurs célibataires, consacrés à l’apostolat de la catéchèse des enfants et des adultes; une grande discipline; une série de prières à réciter chaque quart d’heure; une heure de catéchèse par jour dans des centres paroissiaux et une heure de formation permanente pour les membres de la société. Cette fondation connut des moments difficiles, lorsque dom Georges reçut l’ordre de ses supérieurs de fermer son centre en 1909; ce qu’il accepta sans se plaindre. 

Mais en 1916, l’Évêque de Malte ordonna une enquête qui lui fut favorable, permettant de recommencer son œuvre avec quelques modifications. Le décret de l’érection canonique remonte au 12 avril 1932. Le fondateur de la « Societas Doctrinae Christianae » se prodigua comme un apôtre de l’Évangile dans les îles de Malte et écrivit de nombreux ouvrages de doctrine dogmatique et morale, ainsi qu’ascétique. Mais il travailla en particulier à la divulgation de la Parole de Dieu en langue maltaise, qu’il présentait dans des livrets de méditation. Il fut également un grand apôtre du mystère de l’Incarnation. 

Durant les moments difficiles de la société, dom Georges se confia entièrement à la protection de la Vierge. En effet, le 21 juillet 1918, il s’inscrivit dans le Tiers Ordre carmélite, avec le nom de Fra Franco. Il souhaitait que tous les jeunes qui fréquentaient son association portent le scapulaire du Carmel. Il eut également une dévotion particulière pour la Madone du Bon Conseil, diffusant avec ferveur sa médaille miraculeuse. 

En 1957, il suggéra cinq nouveaux mystères pour le Rosaire, qu’il appela les « Mystères de lumière ». En 1952, cinq membres furent envoyés en Australie pour ouvrir des centres, marquant le début du développement de la société dans le monde, aujourd’hui présente en Angleterre, en Albanie, au Kenya, au Soudan et au Pérou. 

Le 26 juillet 1962, dom Georges expira en odeur de sainteté à Santa Venera (Malte). 

Ġorġ Preca fut béatifié par saint Jean-Paul II à Malte le 9 mai 2001(date choisie aussi pour la mémoire liturgique) et canonisé le 3 juin 2007, Place Saint-Pierre à Rome, par le pape Benoît XVI (Joseph Ratzinger, 2005-2013).

St Georges Preca priez pour nous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s