23.03.2022 – AUDIENCE GÉNÉRALE À ROME

Audience générale: Moïse, un modèle de transmission entre générations

Au cours de l’Audience générale de ce 23 mars, le Pape François a dispensé sa 4e catéchèse sur le thème de la vieillesse. Revenant sur le récit de la mort de Moïse, le Saint-Père a invité tous les chrétiens à méditer sur l’expérience de foi du Patriarche, qu’il a transmise à l’Eglise en héritage. A son image, les personnes âgées sont aujourd’hui des relais de foi pour les jeunes générations.

Vatican News

Le «Cantique de Moïse», lu au cours de l’Audience générale de ce 23 mars, est avant tout une très belle confession de foi. Il est également la mémoire de l’histoire du patriarche et de celle de tout le peuple avec Dieu. Moïse, qui prononce cette confession de foi à l’âge de cent vingt ans – nous dit le récit biblique – est alors au seuil de la terre promise et «sa vue n’avait pas baissé» (Dt34, 7). C’est ce regard lucide du patriarche qui l’a aidé à transmettre en héritage sa propre expérience de foi aux générations de chrétiens.

À l’image de Moïse, «une vieillesse à laquelle est accordée cette lucidité est un don précieux pour la génération future», a indiqué au début de l’Audience le Pape François. La fin de vie de Moïse nous appelle à méditer les enjeux que pose la transmission de la vie entre générations.

(Vatican Media)(Vatican Media) (©Fondazione Zeri)

«L’écoute personnelle et directe du récit de l’histoire de la foi vécue (….) est irremplaçable. Le lire dans des livres, le regarder dans des films, le consulter sur internet (…) ne sera jamais la même chose»,a indiqué le Saint-Père, insistant sur le manque important de transmission entre générations aujourd’hui. Une personne âgée qui a vécu longtemps et obtient le don d’un «témoignage lucide et passionné» de son histoire «est une bénédiction» inestimable, considère le successeur de Pierre. «Sommes-nous capables de reconnaître et d’honorer ce don ? La transmission de la foi – et du sens de la vie – suit-elle aujourd’hui ce chemin ?»

Transmettre aux jeunes le flambeau de la foi

La transmission de la foi, en particulier, «manque souvent de la passion d’une « histoire vécue »», indique le Souverain Pontife. «Les Evangiles eux-mêmes racontent honnêtement l’histoire bénie de Jésus sans cacher les erreurs, les malentendus et même les trahisons des disciples. C’est un témoignage.» Cette transmission est un devoir des plus anciens, qui possèdent le don de la mémoire et tel un relais, passent ce récit «de main en main à la génération suivante».

« Ça nous fera du bien de nous demander : «Combien valorisons-nous cette façon de transmettre la foi, dans le passage de témoin entre les anciens de la communauté et les jeunes qui s’ouvrent à l’avenir ?», questionne ainsi François.

À l’image du Cantique de Moïse, chacun de nous est invité à faire mémoire des bénédictions reçues de Dieu et de nos propres manquements, en nous mettant davantage à l’écoute des personnes âgées. Car «c’est au sein de la famille que se transmettra la foi», a conclu le Pape François.

Source: VATICANNEWS, le 23 mars 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s