En Pologne et en Ukraine, plus de 1.000 couvents viennent en aide aux réfugiés

20220315_Credit__Private_archive1.jpeg

En Pologne et en Ukraine, plus de 1.000 couvents ont ouvert leurs portes afin d’apporter leur aide aux réfugiés ukrainiens, a annoncé le Conseil des Supérieures majeures des congrégations religieuses féminines en Pologne ce mardi 15 mars.

« Dans 924 couvents en Pologne et 98 en Ukraine, les sœurs prodiguent une aide spirituelle, psychologique, médicale et matérielle », assure le Conseil des Supérieures majeures des congrégations religieuses féminines en Pologne dans un communiqué diffusé ce mardi 15 mars. Selon les estimations, depuis le début de la guerre, chacune des quelque 150 congrégations religieuses présentes en Pologne et en Ukraine a aidé des réfugiés ukrainiens en fonction de leurs possibilités.

Des logements ont été installés dans 498 couvents en Pologne et 76 en Ukraine. Jusqu’à présent, 3.060 enfants, 2.420 familles et environ 2.950 adultes ont été accueillis. 600 places pour des orphelins ont été ouvertes dans 64 institutions et 3.000 places pour des mères avec enfants ont été créées dans 420 institutions.

20220315_Credit__Private_archive2.jpeg-1.jpg

Archive privée

Depuis le début de la guerre, les sœurs participent à la préparation et à la distribution de repas chauds, de nourriture, de produits sanitaires, de vêtements et de couvertures. Elles aident à transporter des personnes des régions touchées par la guerre, servent d’intermédiaires pour trouver du travail en Pologne, créent des emplois supplémentaires dans leurs centres, coordonnent l’assistance aux réfugiés dans des lieux de secours, aident les enfants ukrainiens à entrer dans les écoles polonaises, servent comme traductrices et organisent des cours pour les enfants et les mères venant d’Ukraine. Les personnes âgées et handicapées peuvent également trouver refuge dans des institutions gérées par des sœurs.

20220315_Credit__Private_archive4.jpeg

Archive privée

En Pologne, les communautés religieuses collectent constamment de la nourriture et des produits d’hygiène qui sont envoyés en Ukraine, remis aux réfugiés ou donnés aux maisons gérées par les congrégations où les victimes de la guerre reçoivent de l’aide. Les congrégations font également des dons financiers et transmettent des fonds par le biais de leurs fondations.

En images] Dans l’horreur du conflit en Ukraine, des fragments d’espérance : CLIQUER ICI

Dans l’horreur du conflit en Ukraine, des fragments d’espérance

Source: ALETEIA, le 15 mars 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s