L’Adoration des Mages à Bologne, plus ancienne crèche au monde

Adoration des mages – Basilique San Stefano de Bologne

L’Adoration des Mages à Bologne, plus ancienne crèche au monde

Elle est considérée comme la plus ancienne crèche du monde, sculptée dans du bois de tilleul et d’orme par un sculpteur inconnu au XIIIème siècle. La monumentale Adoration des Mages conservée par les Frères mineurs dans la basilique de Santo Stefano à Bologne. Son message est toujours d’actualité: le Seigneur vient nous visiter à tout moment.

Paolo Ondarza – Cité du Vatican

Bologne abrite ce que l’on pense être la plus ancienne crèche du monde, composée de statues rondes. Il faut entrer dans le célèbre complexe architectural de Santo Stefano, appelé aussi « les sept églises« , le Saint Sépulcre, ou encore la « Sancta Jerusalem Bononiensis »: dans les intentions de Saint Petronius, évêque et patron de la ville, il s’agissait en effet de recréer les lieux sacrés de Jérusalem dans la zone où se trouvait le temple païen de la déesse égyptienne Isis.

Basilique Santo Stefano de Bologne.

Basilique Santo Stefano de Bologne. 

La « Sancta Jerusalem Bononiensis »

«Une copie du Saint-Sépulcre est conservée ici, qui paradoxalement est plus ancienne que celle trouvée à Jérusalem», explique à Vatican News frère Francesco Mazzon, de la fraternité de Santo Stefano.

Des sept églises d’origine, quatre subsistent aujourd’hui: à l’intérieur de l’église de la Sainte Trinité ou Martyrium, dans une petite chapelle, se trouve un précieux groupe en bois représentant l’Adoration des Mages. Elle a été sculptée à la fin du XIIIème siècle et colorée, très probablement par le célèbre peintre bolognais Simone dei Crocefissi, un siècle plus tard, en 1370.

Un éclat retrouvé

La splendide polychromie gothique est sortie de l’obscurité causée par le temps lors de la restauration de 1983. Au début des années 2000, de nouveaux travaux de conservation ont dû être effectués afin de limiter les dommages causés par l’humidité aux couleurs brillantes telles que l’or, le rouge, le bleu et le vert. L’Adoration des Mages a donc été exposée à la Pinacothèque de Bologne jusqu’au Noël 2006. En 2007, elle est finalement retourné à Santo Stefano, où elle est conservé en permanence dans une grande caisse dont l’humidité et la température sont contrôlées électroniquement.

Basilique Santo Stefano de Bologne.

Basilique Santo Stefano de Bologne. 

Le roi à genoux

L’auteur est inconnu; certaines études suggèrent qu’il s’agit du Maître du Crucifix 1291, conservé dans les collections d’art de la municipalité de Bologne. Réalisées en bois de tilleul et d’orme, les cinq statues grandeur nature représentent la Vierge assise avec l’Enfant dans les bras, Saint Joseph debout et trois figures de Mages: deux d’entre elles mesurent 160 cm debout, tandis que la plus ancienne, agenouillée, mesure 110 cm et n’a pas de couronne, «pour symboliser, explique frère Mazzon, que face à la royauté de Dieu, la royauté humaine tombe».

Basilique Santo Stefano de Bologne.

Basilique Santo Stefano de Bologne. 

Le jeu des regards

Il y a un jeu harmonieux de regards au sein de la Sainte Famille. L’un des Mages regarde vers le haut, vers l’étoile qui les a guidés, un autre est dans une attitude d’adoration, et le troisième apporte un cadeau à l’Enfant. Les sages n’ont pas les traits traditionnels des personnes venues du monde entier, mais ils sont représentatifs des trois âges de l’homme. Le sens est clair: l’incarnation du Christ, la rencontre et la reconnaissance du Fils de Dieu dans l’Enfant ont eu lieu dans l’histoire; l’Épiphanie est un événement qui se répète dans l’histoire et à chaque moment de la vie humaine.

L’Épiphanie dans la vie humaine

«Parmi les nombreux événements qui se produisent au cours de notre existence, poursuit le frère Francesco Mazzon, le Seigneur vient nous visiter. Il n’y a pas d’âge précis auquel elle se produit, il y a des moments où nous la reconnaissons. Nous sommes appelés chaque jour à suivre le chemin des Mages pour reconnaître la présence du Seigneur qui visite notre histoire».

Source: VATICANNEWS, le 5 janvier 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s