Semaines sociales: «Il est urgent de penser un avenir qui fasse vivre l’espérance»

Le Pape durant une rencontre en la Basilique Saint-Pierre, le 24 novembre 2021Le Pape durant une rencontre en la Basilique Saint-Pierre, le 24 novembre 2021  (ANSA)

Semaines sociales: «Il est urgent de penser un avenir qui fasse vivre l’espérance»

Ce vendredi 26 novembre a été rendue publique une lettre du Pape adressée à Dominique Quinio, présidente des Semaines sociales de France. La session annuelle de cet observatoire de la vie sociale se tient jusqu’au 28 novembre sur le thème “Osons rêver l’avenir. Prendre soin des Hommes et de la Terre“. 

«Alors que vous inaugurez aujourd’hui votre rencontre annuelle 2021 des Semaines sociales, Sa Sainteté le Pape François est heureux de vous rejoindre par la pensée et par la prière, ainsi que tous les participants (…)» peut-on lire au début de cette lettre signée par le cardinal-Secrétaire d’État Pietro Parolin.

Oser rêver ensemble

La réflexion du Saint-Père s’articule autour du thème de l’édition 2021, “Osons rêver l’avenir. Prendre soin des Hommes et de la Terre“. Il s’agit de ne «pas avoir peur de rêver, surtout si ce rêve est partagé et porté ensemble. Comme l’exprimait si bien dom Helder Camara, “lorsque l’on rêve tout seul, ce n’est qu’un rêve ; mais lorsque l’on rêve à plusieurs, c’est le début d’une nouvelle réalité“», écrit le cardinal Parolin, au nom du Pape François.

La lettre adressée à Dominique Quinio, journaliste et présidente depuis 2016 des Semaines sociales de France, rapporte ensuite plusieurs extraits de l’exhortation apostolique Querida Amazonia, où il est question de protection de l’environnement, de justice sociale, et de l’amour de Dieu pour chaque être humain, manifesté dans le sacrifice du Christ sur la Croix.

Apporter au monde la lumière

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, François souhaite rappeler combien «il est urgent de penser un avenir qui donne envie, qui fasse vivre l’espérance. Comme chrétiens, c’est cette si belle vertu de l’espérance que nous pouvons apporter au monde en ces temps déterminants pour la suite».

«Le Saint-Père se réjouit des échanges que vous allez vivre pendant ces quelques jours, puisqu’ils participent de cette «culture de la rencontre», qu’il appelle de ses vœux», est-il aussi assuré.

Le Souverain Pontife assure enfin les participants de sa prière, souhaitant que leurs travaux «soutiennent, défendent et promeuvent le soin de la création, des personnes les plus fragiles, et le développement intégral de chacun, y compris dans sa fondamentale dimension spirituelle».

La rencontre des Semaines sociales, qui a commencé ce vendredi, se tient jusqu’à dimanche dans un format hybride, à Versailles et en ligne.

Source: VATICANNEWS, le 26 novembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s