Brésil: l’amour de l’eucharistie de la petite Odette, 9 ans

Odette Vidal Cardoso © postulazionecausesanti.it

Odette Vidal Cardoso © Postulazionecausesanti.it

Brésil: l’amour de l’eucharistie de la petite Odette, 9 ans

Au service des pauvres et des personnes abandonnées

<

Fait très rare, les vertus héroïques d’une toute jeune Brésilienne, Odette Vidal Cardoso, de 9 ans (1830-1839), ont été reconnues par le pape François lors d’une audience accordée au cardinal Marcello Semeraro, préfet du dicastère, jeudi 25 novembre 2021. La reconnaissance d’un miracle ouvrirait ensuite la porte à sa béatification.

Le pape a approuvé en tout la publication de neuf décrets de la Congrégation pour les causes des saints pour deux miracles, une martyre et les « vertus héroïques » de six baptisés.

Enfant mature, la petite Odette se consacre à des œuvres caritatives au service des pauvres de sa ville.

Odette Vidal Cardoso est née à Rio de Janeiro (Brésil) le 15 septembre 1930 (le 18 février 1931), de parents portugais émigrés au Brésil, lit-on dans sa biographie publiée par la Congrégation pour les causes des saints

.

Odette Vidal Cardoso © DP - postulazionecausesanti.it
Odette Vidal Cardoso © DP 

Odette assiste tous les jours à la messe avec sa mère et récite le chapelet tous les soirs avec sa famille. À l’âge de cinq ans, elle commence à fréquenter le catéchisme au Collège de « l’Immaculée Conception ».

Ainsi « elle apprend les vérités de la foi au point d’enseigner le catéchisme aux filles des domestiques ». Impressionné par son extraordinaire maturité, son directeur spirituel, le P. Alfonso Maria Germe, C.M., l’admet à la première communion le 15 août 1937.

Odette Vidal Cardoso © DP - postulazionecausesanti.it
Odette Vidal © DP

Avec sa mère, Odette se rend chaque semaine dans des hospices où sont hospitalisées des personnes âgées abandonnées, dans des orphelinats et même dans la léproserie.

Tombée malade du typhus le 1er octobre 1939, Odette, durant les 49 jours de maladie, fait « preuve d’une force extraordinaire », elle ne se plaint jamais et endure toutes les souffrances « avec sérénité et patience ».

Son amour de Jésus Eucharistie grandit et la seule chose qu’elle désire c’est de communier quotidiennement.

Dans les derniers jours de sa vie, elle a reçu les sacrements de la confirmation et de l’onction des malades.

Elle décède le 25 novembre 1939 à Rio de Janeiro (Brésil). Elle meurt en s’écriant : « Jésus emmène-moi au ciel! »

Odette Vidal Cardoso © DP - postulazionecausesanti.it
Odette Vidal Cardoso © DP

Source: ZENIT.ORG, le 26 novembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s